Chelsea a manqué une belle occasion de s'emparer de la troisième place en Premier League: les Blues ont chuté sur la pelouse de West Ham (3-2) et n'ont pas su tirer profit du faux pas de Leicester à Everton (2-1), mercredi lors de la 32e journée. Arsenal a pour sa part assuré contre la lanterne rouge Norwich (4-0), grâce notamment à un doublé de Pierre-Emerick Aubameyang.

Les Blues ont loupé une excellente opportunité de consolider leur ticket virtuel pour la Ligue des Champions avec leur défaite face aux Hammers, modestes 17es avant la rencontre.

Un doublé du Brésilien Willian sur penalty (1-0, 41e) et sur un coup-franc poteau rentrant (2-2, 72e) - obtenus par un Christian Pulisic intenable - n'auront pas suffi.

La faute à une défense bien trop perméable et incapable de contrôler sa surface de réparation.

"Vous pouvez dominer en termes de possession du ballon, mais si il y a des moments où vous sortez du match (...) Vous faites deux ou trois erreurs, vous encouragez l'adversaire", a déploré Frank Lampard.

La VAR, qui continue à faire autant jaser dans le football post-Covid-19 qu'avant, avait pourtant annulé l'ouverture du score aux Hammers et à Tomas Soucek parce que la tête de son coéquipier Michail Antonio, allongé au sol devant lui, était hors-jeu (37e).

Soucek, buteur contre son camp face à Tottenham il y a huit jours, a fini par égaliser de la tête sur un corner (1-1, 45+2).

Les Hammers ont même pris l'avantage par Antonio, sur ses jambes cette fois, pour pousser dans le but un centre de Jarrod Bowen à ras de terre aux six mètres (2-1, 51e), avant que le remplaçant ukrainien Andriy Yarmolenko, rentré onze minutes plus tôt, ne crucifie Chelsea (3-2, 89e).

Bonne opération pour West Ham, qui grimpe au 16e rang avec 3 points d'avance sur la zone rouge.

Aubameyang porte Arsenal:

Accrocher l'Europe par le championnat sera compliqué pour Arsenal (7e avec 46 points), mais il a profité des cadeaux de Norwich, dernier.

Le gardien Tim Krul a offert l'ouverture du score en ratant un crochet devant Aubameyang qui a marqué (1-0, 33e) son 50e but en 79 matches de championnat avec les Gunners, 4 de moins qu'il n'en avait fallu à Thierry Henry pour atteindre cette barre.

Krul, peut-être encore en train de ressasser sa bourde, a ensuite laissé filer entre ses jambes la frappe puissante de Granit Xhaka pour le break (2-0, 37e).

Déjà bénéficiaire d'une énorme erreur de gardien contre Southampton, il y a deux journées (2-0), Arsenal se voyait offrir un troisième but sur une passe hasardeuse dans l'axe d'un défenseur central.

Aubameyang en a profité pour inscrire un doublé et rejoindre Vardy en tête du classement des buteurs.

Le latéral portugais Cédric a clos la marque à neuf minutes de la fin (4-0, 81e) et les Canaris semblent promis à la relégation. Tout comme Bournemouth (19e), étrillé à domicile par Newcastle (4-1) et qui a perdu 16 de ses 21 derniers matches.