Ce nom ne vous dit sans doute rien et c’est bien normal. Pas de panique. Si vous le connaissez, vous êtes sûrement un fan invétéré des championnats de division 2 et division 3 anglaises: la Championship et la League One. Lee Johnson est né le 7 juin 1981 à Newmarket en Angleterre. Ancien joueur professionnel à la carrière instable, le Britannique s’est reconverti en entraîneur. Le 5 décembre 2020, il prend les commandes de Sunderland qui évolue en division 3 anglaise. Retour sur son parcours en chiffres.


0: ses minutes en Premier League

Formé à l’académie d’Arsenal, Lee Johnson n’a jamais disputé une seule minute en Premier League. Il a toujours évolué dans les divisions inférieures. Pour jouer en première division, le milieu de terrain a dû s’exporter en Ecosse. Lee Johnson a disputé 25 matchs en Scottish Premiership sous les couleurs du Heart Midlothian FC et du Killmarnock FC.

Lors de son passage en Ecosse, le milieu de terrain anglais obtient le meilleur résultat de sa carrière. Il termine vice-champion d’Ecosse, avec le Heart Midlothian derrière le Celtic Glasgow lors de la saison 2005-2006. La même année, Lee Johnson remporte la coupe d’Ecosse.


325 : son nombre de matchs en pro

Entre 2001 et 2013, l’actuel entraîneur des Black Cats a disputé 325 rencontres en professionnel. Lors de ses 13 ans de carrière, le coach de Sunderland a marqué 24 buts et délivré 36 passes décisives. La majorité de ses matchs, Lee Johnson les a disputés dans l’antichambre de l’élite, en Championship.


8: le nombre de clubs pour lesquels il a joué

Lee Johnson a beaucoup voyagé. Loin d’être un titulaire indiscutable, l’ancien milieu de terrain a joué pour huit clubs différents lors de sa carrière.

La partie la plus stable de sa carrière? Il la passe à Yeovil Town en quatrième division anglaise. Il trouve cette stabilité sous les ordres de son père, Gary, qui a entrainé les "Glovers" entre 2001 et 2005. Bis repetita entre 2006 et 2010. Il retrouve son père à Bristol City en Championship après son épopée écossaise.

A part ses aventures à Yeovil Town et à Barsnley, le joueur britannique a cumulé les contrats de 6 mois. Cette instabilité l’accompagne jusqu'à la fin de son parcours professionnel. Au cours de sa carrière, Lee Johnson a évolué à Brighton, Chesterfield ou encore Derby County. En 2013, il termine sa carrière sans club après une saison passée à Kilmarnock.


31 ans: ses débuts d’entraîneur

Après une retraite de joueur professionnel anticipée, Lee Johnson imite son paternel. En 2013, il devient l’entraîneur d’Oldham Athletic qui évolue alors en League One. Âgé de 31 ans, le natif de Newmarket devient le T1 le plus jeune de l’histoire du football professionnel anglais.

Ce record de précocité ne lui appartient plus depuis le 21 avril 2021. Ryan Mason, l’ancien joueur du Tottenham, est devenu le coach intérimaire des Spurs suite au licenciement de José Mourinho. A 29 ans, il est devenu le plus jeune entraîneur de l’histoire de la Premier League.


4: le nombre de club qu’il a entraînés

Oldham Athletic, Barnsley, Bristol City et Sunderland, voilà les clubs pour lesquels Lee Johson a travaillé. Avec les Black Cats, il connait son meilleur bilan en tant que coach. Sunderland est actuellement 3e de League One. En tant que T1, Lee Johnson a remporté un seul trophée dans sa jeune carrière: l’EFL Trophy en 2021.

Lors de ce quarts de finale de League Cup, Lee Johnson retrouvera son club formateur. Un match que le principal intéressé attend avec impatience. "C’est agréable d’avoir ce match demain, nous ferons face à une des meilleures équipes du pays", a- t-il déclaré ce lundi en conférence de presse.

Bien que les Blacks Cats ont le statut d’outsider, Lee Johnson veut mener la vie dure aux Gunners. "Oui, nous sommes outsiders. Mais Arsenal devra travailler dur s’ils veulent la qualification. Nous jouerons avec nous tripes", a conclu l’entraîneur en conférence de presse.

Le bataille est lancée. La magie de la coupe va-t-elle opérer ? Réponse aux alentours de 23h.