Championnats étrangers
Eliaquim Mangala peut faire ses valises, City pourrait même l'y aider.

La fin de l'histoire entre Manchester City et le Français Eliaquim Mangala est proche. Ce qui s'annonçait comme une belle romance a tourné en eau de boudin.  

En 2014, le champion d'Angleterre déliait les cordons de la bourse pour s'offrir la promesse française: Eliaquim Mangala. Après avoir fait l'étalage de tout son talent au Standard de Liège, puis au FC Porto, le défenseur traverse la Manche où de grands espoirs reposent sur ses épaules. Il devenait même à l'époque le défenseur le plus cher de l'histoire. Le nouveau Thuram, voilà comment il était alors surnommé.  

Quatre ans plus tard, il n'est plus nouveau, il n'est jamais devenu Thuram et c'est l'heure du bilan: 42 millions déboursés en indemnité de transfert, 3,9 millions de salaire par an. Le Français à coûté. Bien plus qu'il n'a rapporté, sur le terrain en tout cas. 59 matchs de Premier League disputés. Cette saison; cinq petits matchs avec les U23, et puis c'est tout. Bref, c'est la déconfiture totale pour l'éphémère international français. 

Tellement que City serait prêt à le lâcher gratuitement dès cet été alors qu'il reste un an de contrat au joueur de 28 ans. Pep Guardiola lui a clairement signifié qu'il n'entrait absolument pas dans ses plans. Alors, à moins de vouloir vivre une nouvelle saison vierge de tout temps de jeu, il devrait pouvoir changer d'air.