Lundi, le Hertha Berlin, comme la majorité des formations de Bundesliga, a repris l'entraînement après une pause de plus de trois semaines dûe à la pandémie de Covid-19. 

Les joueurs du club allemand, où évoluent les Belges Dedryck Boyata et Dodi Lukebakio, se sont entraînés par groupe de quatre. Ils ont toutefois dû attendre leur retour chez eux pour se laver.

De son côté, le Werder a été autorisé, par la ville de Brême, à reprendre les entraînements. Les joueurs, qui pourront s'entraîner par groupe de quatre également, seront examinés par un médecin avant chaque séance. Si la plupart des clubs de l'élite allemande ont décidé la semaine dernière de reprendre l'entraînement ce lundi, le Werder n'avait initialement pas reçu le feu vert des autorités locales. Outre le Werder, Fribourg est l'autre club qui n'avait pas programmé de séances cette semaine.

Les Belges Axel Witsel et Thorgan Hazard ont aussi retrouvé leurs équipiers du Borussia Dortmund ce lundi avec quelques exercices de courses et de frappes.

Le Bayern Munich, leader, a lui aussi retrouvé la Säbener Strasse, lieu de leur complexe d'entraînement. Les Bavarois ont mis en place une série des mesures pour limiter les risques de transmissions: des arrivées en ordre dispersé pour minimiser les contacts, une interdiction des poignées de main et une répartition de l'effectif en cinq groupes de cinq joueurs maximum.

Pour rappel, la Bundesliga est interrompue depuis le 13 mais et suspendue jusqu'au 30 avril.