Championnats étrangers

Le joueur bastiais avait asséné un coup de tête au milieu du PSG Thiago Motta dans les couloirs du Parc des Princes.

L'attaquant brésilien de Bastia Brandao, un coéquipier de Guillaume Gillet, a été suspendu six mois ferme jeudi pour avoir asséné un coup de tête au milieu du PSG Thiago Motta dans les couloirs du Parc des Princes, le 16 août, après un match du Championnat de France, a annoncé le club corse.

Les faits remontent à la 2-ème journée de Ligue 1. Après le match remporté 2-0 par le PSG, Brandao avait attendu Motta dans le couloir du Parc des Princes qui mène aux vestiaires pour lui adresser un violent coup de tête sur le nez et prendre aussitôt la fuite.

Une agression immortalisée par les caméras de vidéosurveillance de l'enceinte parisienne.

Thiago Motta avait été victime d'une "fracture du nez non déplacée" mais figurait sur la feuille de match à Evian/Thonon une semaine plus tard sans toutefois entrer en jeu.

Brandao sera jugé par un tribunal le 3 novembre pour violences volontaires avec préméditation et risque une peine de prison.