Déjà malmené la semaine dernière sur le terrain du Rayo Vallecano (D2), le Barça a longtemps butté sur la défense andalouse. Menée 2-0 sur des buts signés Kenedy (1-0, 33e) et Roberto Soldado (2-0, 47e), l'équipe de Ronald Koeman a aussi joué de malchance en touchant les montants adverses à quatre reprises sur l'ensemble de la rencontre.

A la 88e, Griezmann, servi par Messi, a sonné la révolte des siens (2-1) avant que Jordi Alba, cette fois bien trouvé par le Français, ne pousse le match en prolongations (2-2, 90e+2).

On pensait le Barça filer vers la victoire après le second but de Griezmann (2-3, 100e) sur un centre d'Alba mais Grenade est revenu sur un penalty transformé par Fede Vico (3-3, 103e).

La seconde moitié de la prolongation a vu le Barça méritoirement émerger. Avec 18 corners à rien et 36 tirs à 7, les Barcelonais ont dominé la rencontre. Cette supériorité s'est finalement transformée en buts avec des réalisations de Frenkie De Jong (3-4, 108e) et de Jordi Alba, sur une magnifique reprise de volée excentrée (3-5, 113e).

Cette Coupe d'Espagne constitue pour le Barça de Ronald Koeman un moyen de sauver une saison domestique bien mal embarquée. En effet, les Blaugrana sont à dix points de l'Atlético Madrid en championnat, le tout avec un match de plus que les Colchoneros.

En début de soirée, Levante a battu Villarreal après prolongations grâce à un but de Marti Roger à la dernière minute du temps additionnel de la seconde prolongation (1-0, 120e+1).

Mardi soir, le FC Séville s'est qualifié in extremis en venant à bout d'Almeria, pensionnaire de D2, grâce à un but de l'Argentin Lucas Ocampos.