Interrogé par nos confrères de Sporza, Thibaut Courtois a évoqué plusieurs sujets, ce mardi.

A commencer par l'arrêt total du football européen et la suite à donner à la saison en cours: " En Angleterre, ce serait logique que Liverpool soit champion mais en Espagne, ce serait injuste que le Barça soit sacré grâce à deux petits points d'avance. On a obtenu un nul chez eux et on les a battus à domicile. On leur a montré qu'on était meilleur. Et même s'ils ont deux petits points d'avance, tout est encore possible. Bien sûr, j'aimerais que l'on termine la saison mais la sécurité et la santé priment sur le football. Si tout devait s'arrêter, alors le plus juste serait de ne pas attribuer de titre en Liga."

Concernant la suite de la Ligue des Champions, le meilleur portier du Mondial 2018 se montre sceptique: "Je n'imagine pas que des avions puissent voler entre tous les pays encore représentés. Il faudra peut-être achever la compétition sur terrain neutre. Au final, je me tiens prêt pour tous les scénarios. Y compris pour une reprise sous 40 degrés en Espagne" explique celui qui sent le Real Madrid capable de renverser Manchester City en C1.

A propos d'Eden Hazard, Courtois se montre rassurant: "Il va bien. Je ne pense pas que le Real souhaite donner beaucoup d'informations sur sa condition (il sourit) mais il travaille beaucoup pour revenir au plus vite. Pour les Diables, cette interruption est finalement une bonne chose. Il faudra maintenant être patient et attendre qu'il soit de nouveau à 100% pour le relancer même si c'est toujours difficile d'identifier ce moment précis. Ce n'est pas toujours simple de se soigner à la maison, où on a moins de matériel qu'au club. J'avais moi-même besoin de kiné au début du confinement... mais cela va mieux désormais."

Il fut également question de la prolongation de contrat de Roberto Martinez: "Tout se passe bien avec lui. Il y a du respect entre staff et joueurs, de bons entraînements, de bons matches. Tout le monde est content qu'il reste et on espère maintenant qu'il pourra aller au bout de son contrat et rester avec nous deux ans de plus."

Côté privé, Courtois reconnait qu'il se sent de plus en plus "espagnol", notamment parce que ses enfants y grandissent. Mais il assure que "la Belgique sera toujours mon pays. Je pense que je continuerai à vivre ici à Madrid. Je parle plus espagnol que néerlandais dans une journée donc je suis un peu entre les deux nationalités même si au fond, je serai toujours un vrai Belge évidemment."