Homme du match, Kevin De Bruyne a été l’artisan de la correction infligée par City à Liverpool.

Avec lui dans leur dos, Sergio Aguero et Gabriel Jesus se régalent. En revanche, Kevin De Bruyne fait vivre un enfer aux défenses de Premier League . Défendre face au Diable est difficile. KDB voit plus vite et mieux que tout le monde. Contre Liverpool, ce samedi, De Bruyne l’a encore prouvé avec deux assists : une passe en profondeur lumineuse vers Aguero et un centre millimétré vers Jesus. Deux bijoux qui ont permis à City de s’envoler (5-0) contre un Liverpool réduit à 10 suite à l’exclusion de Mané.

"Nous jouons des petites rencontres à l’entraînement, donc nous sommes habitués à jouer avec un joueur en plus", glisse De Bruyne, élu homme du match. "Mais il fallait rester concentré, ce qu’on a fait. Nous n’avons laissé aucune chance à Liverpool."

Depuis son arrivée à Manchester City en 2015, De Bruyne est devenu Monsieur caviar. Meilleur passeur de Premier League l’an dernier (18), il n’avait pas encore offert un but à un équipier cette saison. Son rôle a changé, il joue désormais un peu plus bas, parce que Guardiola pense qu’il y est plus utile. Pour l’Espagnol, De Bruyne est clairement la plaque tournante de son équipe.

"Il a les qualités et l’engagement", saluait l’Espagnol après la rencontre face à Liverpool. "Il est intelligent et il comprend les choses rapidement. Avec une instruction, il sait quoi faire directement. Il fait énormément de passes. Il est rapide et voit les espaces mieux que les autres, qui ne les trouvent pas. Il est bon avec le ballon dans ses pieds et il trouve les espaces. C’est un joueur complet et nous sommes un club chanceux de l’avoir avec nous. Je suis très heureux de ses performances et pas seulement aujourd’hui. Il est toujours optimiste. Cette saison, son moral est bon, peut-être parce qu’il est devenu papa."

Ce qui a poussé Guardiola à donner des responsabilités à KDB. "Il est un de nos capitaines", affirme l’Espagnol. Le Diable va donc devoir prendre encore plus ses responsabilités. Parce qu’à 26 ans, il doit encore franchir des étapes et, notamment, permettre à Manchester City de remporter la Ligue des Champions.