Hector Sanabria s'est écroulé à la 29e minute du match contre Lamadrid, mardi. Il n'avait pas reçu de coup ou été impliqué dans des affrontements avec d'autres joueurs, et est mort avant d'arriver à l'hôpital.

"Il a d'abord tenu ses genoux et s'est abaissé. Il semblait fatigué. Puis il s'est écroulé au sol, en arrière. Le gardien de Lamadrid Nahuel Valina a commencé à crier pour appeler l'assistance médicale", a raconté Gustavo Diaz, porte-parole de Laferrere, au quotidien argentin Clarin.

"C'est là que nous avons réalisé que ça pouvait être sérieux. Comme Valina nous a raconté ensuite, il a vu Hector avoir une attaque et c'est pour ça qu'il a crié, désespéré", a ajouté Diaz.

Le joueur a subi une attaque cardiaque et a été amené en ambulance à l'hôpital le plus proche, dans la banlieue sud-ouest de Buenos Aires. Tous les efforts pour le réanimer ont été vains. Le match a été interrompu quand sa mort a été annoncée.

Toute la famille de Sanabria était présente au stade, car le joueur allait fêter ses 28 ans jeudi et préparait une fête.

Le quotidien sportif Ole a précisé que le joueur ne souffrait d'aucun problème de santé. "C'est une terrible tragédie. C'était un gars en bonne santé, nous sommes tous dévastés", a déclaré le président de Laferrere Carlos Esposito.