Championnats étrangers

Découvrez toutes les performances de nos Belges expatriés.

MLS

Toronto, avec Laurent Ciman sur le banc, battu 1-3 par Seattle en finale de la MLS

Laurent Ciman est resté sur le banc pour la finale de la MLS, la Major League Soccer, le championnat professionnel nord-américain de football dimanche face à Seattle Sounders qui s'est imposé (1-3) pour la deuxième fois de son histoire.

Laurent Ciman, 34 ans, est resté en effet sur le côté toute la rencontre.

Seattle avait ouvert la marque à la 57e minute sur un tir du Néerlandais Leerdam dont la trajectoire a été déviée par Morrow dans son but (0-1). A un quart d'heure du terme, Rodriguez ruinait les espoirs de la franchise canadienne en doublant la mise à la 76e (0-2). A la dernière minute du temps règlementaire, Ruidiaz ajoutait encore un troisième but pour Seattle (0-3) avant que Altidore ne sauve l'honneur dans les arrêts de jeu (1-3).

Il s'agissait d'un remake de la finale 2017 gagnée par Toronto (2-0) et de la finale 2016 perdue face au même adversaire (0-0, 4-5 aux t.a.b.). C'était la troisième finale de MLS pour Toronto. C'est le deuxième titre pour Seattle Sounders.

EN ITALIE

Quel match du Ninja!

Radja Nainggolan a été le grand artisan de la victoire de Cagliari contre la Fiorentina (5-2) dimanche lors de la 12e journée de Serie A.

L'ancien Diable Rouge a délivré trois passes décisives avant de parachever son œuvre d'une magnifique frappe lointaine.

Prêté par l'Inter Milan à Cagliari, le milieu de terrain de 31 ans est en train de retrouver son meilleur niveau au sein de l'équipe sarde. Dimanche, Nainggolan s'est montré performant tant à la distribution qu'à la finition. Capitaine de son équipe depuis fin octobre, il a parfaitement servi Marko Rog (17e), Giovanni Simeone (34e) et Joao Pedro (54e), permettant à son équipe de mener 4-0. Il a ensuite fait 5-0 d'une frappe lointaine, marquant son troisième but de la saison toutes compétitions confondues. L'Anversois, qui a mis un terme à sa carrière internationale en mai 2018, n'avait plus délivré deux assists dans le même match depuis avril 2018 sous les couleurs de l'AS Rome. Cagliari, avec une 7e victoire en 12 journées, occupe provisoirement une belle 3e place avec 24 points. Mais l'AS Rome (22), la Lazio (21) et l'Atalanta (21) sont en embuscade et comptent un match de moins.

Troisième match de rang sans victoire pour Castagne et l'Atalanta

L'Atalanta Bergame continue à faire du surplace en Serie A. Dimanche lors de la 12e journée, l'équipe de Timothy Castagne n'a pas été capable de s'imposer en déplacement à la Sampdoria (0-0). C'est le troisième match de rang en championnat sans victoire pour 'la Dea'. Le Diable Rouge, averti à la 20e minute, a joué toute la rencontre sur son flanc gauche. Si les Bergamasques ont globalement dominé la partie, avec 60% de possession de balle et davantage de tirs (7 contre 5) que leurs adversaires, ils ne sont pas parvenus à trouver la faille dans la défense génoise. La tâche s'est un peu plus compliquée lorsque Ruslan Malinovskyi, ancien meneur de jeu du KRC Genk, a été exclu pour une deuxième carte jaune à la 74e.

A noter que ni Jordan Lukaku ni Silvio Proto n'ont joué lors de la victoire de la Lazio contre Lecce (4-2). Les Romains se sont imposés grâce à des buts de Joaquin Correa (30e, 80e), Sergej Milinkovic-Savic (62e) et Ciro Immobile (77e, s.p.).

Au classement, la Lazio est 3e (24 pts), l'Atalanta 6e (22), Lecce 16e (10) et la Sampdoria 18e (9).

EN ANGLETERRE

Dendoncker et les Wolves s'imposent contre Aston Villa, Trossard (Brighton) battu à ManU

Leander Dendoncker a disputé l'intégralité de la rencontre qui a vu les Wolves s'imposer 2-1 contre Aston Villa dimanche pour le compte de la 12e journée de Premier League.

Le Diable Rouge, 24 ans, a enchaîné son sixième match complet de suite. Devenu incontournable dans le milieu de terrain des Wolves, il a vu les siens s'imposer grâce à des buts de Ruben Neves (41e) et Raul Jimenez (85e). L'Égyptien Trezeguet, ancien joueur du RSC Anderlecht, a sauvé l'honneur des 'Villans' dans les arrêts de jeu (90e+2).

L'équipe du Portugais Nuno Espirito Santo pointe à la 8e place du classement avec 16 points grâce à ce septième match de rang sans défaite. Aston Villa, où Björn Engels ne figurait pas sur la feuille de match, est 17e (11 pts).

Simultanément, Brighton et Leandro Trossard se déplaçaient à Old Trafford pour y défier Manchester United. Les Red Devils se sont imposés 3-1 grâce à des buts d'Andreas Pereira (17e), Propper (19e, c.s.c.) et Rashford (66e). Trossard, descendu à l'heure de jeu, a vu son équipier Lewis Dunk réduire l'écart (64e).

Au classement, United est 7e avec 16 points, une longueur devant les 'Seagulls' qui sont onzièmes.

Liverpool surclasse City et prend le large en tête du championnat

Le choc de cette 12e journée de Premier League entre Liverpool et Manchester City, a tourné en faveur des Reds, vainqueurs sur le score de 3-1.

Si Divock Origi est resté sur le banc de Liverpool, Kevin De Bruyne a lui joué l'intégralité de la rencontre. Actif, le Diable Rouge n'a toutefois pas pu faire la différence.

Liverpool, qui attend un titre depuis 1990, reste donc invaincu cette saison sur la scène nationale.

EN FRANCE

Lyon et Jason Denayer battus à Marseille pourtant réduit à dix une demi-heure

Marseille a battu Lyon dimanche en match de clôture de la 13e journée du championnat de France de football (2-1). Jason Denayer et les Gones n'ont pu empêcher Dimitri Payet de signer un doublé pour les Marseillais (18e sur penalty et 39e). Au classement, l'OM est deuxième avec 22 points, à huit longueurs du PSG. Lyon confirme son déclin: 14e avec 16 points, seulement quatre en plus que Dijon, 18e et barragiste.

Marseille a dominé la première période de ce que l'on surnomme l'Olympico. Payet a concrétisé cette supériorité en transformant un penalty accordé pour une faute de main de Thiago Mendes (17e, 1-0). Par la suite, l'OM a intensifié son pressing et sur une passe de Maxime Lopez, Payet a double l'écart d'une frappe pied droit (39e, 2-0). Le numéro 10 marseillais n'avait plus signé un doublé en Ligue 1 depuis le 10 août 2018 au Vélodrome face à Toulouse.

En début de seconde période, Lyon a fait le siège dans le camp marseillais sans arriver à se montrer dangereux avant que le match soit interrompu en raison du manque de visibilité dû à importante fumée dégagée par des fumigènes (56e). Mais juste après, Moussa Dembélé, dans la surface de réparation, a réduit l'écart de la tête (59e, 2-1) inscrivant son 9e but de la saison. Les Lyonnais étaient relancés d'autant qu'Alvaro Gonzales, le défenseur marseillais, a été exclu (64e, 2 jaunes). En supériorité numérique, les Gones se sont rués à l'assaut de Marseillais repliés dans leur camp mais n'ont pas égalisé.

AUX PAYS-BAS

L'AZ Alkmaar a pris la mesure d'Emmen (3-0) en match de clôture de la 13e journée. Teun Koopmeiners (36e), Myron Boadu (45e) et Calvin Stengs (58e) ont signé ce neuvième succès de la saison. Il y avait un Belge dans l'axe central de la défense dans les deux équipes: Stein Wuytens avec les Kaaskoppen et Michael Heylen avec Emmen. Au classement, l'AZ est 2e avec 29 points, six de moins que l'Ajax Amsterdam. Emmen (13 points) reste 13e.

EN NORVEGE

Un quatrième titre de Norvège pour Molde où évolue le gardien Alexandro Craninx

Molde FK s'est assuré dimanche d'un quatrième titre de champion de Norvège de football. La formation d'Erling Moe s'est imposée 4 à 0 face à IF Dramenn et compte désormais 11 points d'avance alors qu'il ne reste que deux journées de championnat à disputer.

Formé au Real Madrid, Alexandro Craninx, 24 ans, est redevenu le deuxième gardien de l'équipe norvégienne depuis cinq rencontres, mais il a défendu les buts de Molde à quatorze reprises en championnat cette saison suppléant alors le Suédois Andreas Linde, alors blessé au genou.

Alexandro Craninx (1m97) avait rejoint Molde à l'aube de cette saison.

Molde interrompt ainsi la série de quatre titres consécutifs de Rosenborg Trondheim et ajoute un nouveau trophée à son palmarès après le titre de champion décroché déjà en 2011, 2012 et 2014.