"Le club n'a jamais demandé à ses joueurs de remonter sur le terrain", a communiqué le club lundi. "Quelques minutes après avoir quitté le terrain, l'arbitre nous a clairement expliqué les conséquences de cet acte", a ajouté Valence dans son communiqué. "Nous avons donc décidé de remonter sur le terrain car nous risquions une sanction. Diakhaby voulait aussi que nous terminions ce match pour lui."

Les joueurs de Valence ont quitté la pelouse de Cadix après que Diakhaby a été victime d'insultes racistes de la part de Cala avec qui il avait eu une altercation sur le terrain. Les joueurs sont remontés 15 minutes plus tard mais Diakhaby a préféré être remplacé tandis que Cala est resté sur le terrain avant d'être remplacé par son entraîneur à la mi-temps.

"Nous sommes confiants sur le fait qu'il y aura une enquête sur cet incident. Ce qui s'est passé ne devrait jamais pouvoir se produire dans le football. C'est un jour triste pour notre sport. Nous soutenons pleinement Diakhaby."

La rencontre s'est soldée par une victoire 2-1 de Cadix. Le marquoir affichait 1-1 au moment de l'incident.