Premier match, premiers bijoux: avec deux buts et une passe décisive pour sceller le 6-1, la recrue-star du mercato madrilène Luis Suarez a permis à l'Atlético Madrid de s'offrir un retour réussi en Liga dimanche contre Grenade pour la 3e journée.

Il a d'abord laissé la vedette aux attaquants habituels de l'Atlético, auteurs de trois buts, avant de s'accaparer toute la lumière: l'avant-centre international uruguayen Luis Suarez, arrivé vendredi à Madrid en provenance du FC Barcelone (pour deux ans et environ 6 M d'EUR), a assumé son statut et a illuminé le match de sa classe dès son entrée pour les vingt dernières minutes de jeu.

Il n'a plus de Lionel Messi à servir à ses côtés, mais ce n'est pas un souci pour lui : après les trois buts marqués par Diego Costa (9e), Angel Correa (47e) et le prodige portugais de 19 ans Joao Felix (65e), qui monte en puissance, Luis Suarez s'est régalé dans le jeu offensif "rojiblanco" dès qu'il a pris la place de Diego Costa dans le onze madrilène (70e).

Il a d'abord trouvé Marcos Llorente (73e) d'une superbe ouverture en première intention, puis a marqué deux fois, d'une belle tête décroisée (85e) et d'une reprise croisée du gauche (90e+4), pour permettre à l'Atlético de s'envoler.
Malgré un penalty annulé par l'arbitrage vidéo après celui manqué en première période par Saul Niguez (16e), Suarez s'est baladé, et, en vingt minutes, a trouvé le moyen de marquer les esprits pour son premier match sous ses nouvelles couleurs.



Il a même été proche de tromper Rui Silva sur d'autres occasions, comme cette frappe croisée (76e) ou cette reprise manquée de justesse dans la foulée (78e). Quelques heures avant le retour du FC Barcelone, ce dimanche soir (19h00 GMT) contre Villarreal au Camp Nou, c'est une rentrée parfaite qu'a scellé l'Atlético Madrid.

Les Colchoneros ont pourtant beaucoup souffert de la pandémie cet été, avec pas moins d'une demi-douzaine de cas de nouveau coronavirus détectés dans son effectif. Dont le dernier en date, l'entraîneur-totem Diego Simeone, tout juste sorti de sa quarantaine dimanche.

Pour Grenade, coleader surprise de cette Liga avec deux victoires en deux journées, cette contre-performance ne remet pas tout en question : les Andalous auront l'occasion de se racheter jeudi (17h00 GMT) contre Malmö dans le cadre des barrages pour la Ligue Europa, pour tenter d'obtenir un ticket historique pour la phase de poules de la C3.