Afin de répondre "aux restrictions de déplacement et aux obligations de quarantaine", du fait de la pandémie de coronavirus, "certaines rencontres" de l'édition à venir de la C1 et de la C3 "pourraient devoir être déplacées dans des pays ou des stades neutres", a indiqué l'UEFA à l'issue d'une réunion en visioconférence de ses 55 fédérations membres.

Pour répondre à cette éventualité, quatre fédérations (Pologne, Hongrie, Grèce et Chypre) ont proposé des stades et des "fenêtres de déplacement" afin de disputer les rencontres "sans restrictions".

Le tour préliminaire de la Ligue des champions 2020-2021 débute dès samedi avec deux rencontres qui seront disputées en Suisse, à Colovray, à côté du siège de l'UEFA, et qui opposent Tre Fiori (San Marin) à Linfield (Irlande du Nord) et Drita (Kosovo) à Inter Escaldes (Andorre).

L'UEFA a également indiqué que des rencontres internationales programmées en septembre pourraient aussi se disputer sur terrain neutre.

Un nouveau point de la situation, concernant notamment la question du huis clos dans les stades, sera fait à la mi-août, a précisé l'instance.