Le Roumain de 67 ans a signé un contrat de deux ans avec le club grec du Panathinaïkos Athènes. Il succède à ce poste à l'Espagnol Dani Poyatos, arrivé le 21 juillet dernier, qui était sous contrat jusqu'en juin 2022 et qui a été licencié lundi dernier. Il a payé le mauvais de début de saison de l'équipe. Bölöni a donné son premier entraînement lundi après-midi.

L'ancienne star du football roumain, qui joua une saison au Racing Jet Bruxelles (1987-88), a ensuite entamé en juillet 1994 une carrière d'entraîneur.

Bölöni a officié en France, en Roumanie, au Portugal, dans les Emirats, avant de retrouver la Belgique et de gagner le titre de champion avec le Standard en 2008-2009, leur dernier à ce jour, au terme de sa première saison. Bölöni, qui a été remercié par les Rouches en février 2010, est ensuite parti travailler dans les Emirats, en France, en Grèce, au Qatar et en Arabie Saoudite.

En juillet 2017, il est arrivé à l'Antwerp qui venait de retrouver la Jupiler Pro League. Il est resté en poste trois saisons, terminant 8e, 4e et 4e de la compétition et menant l'équipe en finale de la dernière Coupe de Belgique grâce à un football physique et réaliste. Son contrat n'a pas été renouvelé cet été.

La Gantoise, vice-champion, a alors décidé de confier son sort à Bölöni en lui signant un contrat de deux ans le 20 août avant de se rendre compte très vite que la mayonnaise ne prenait pas.

Bölöni retrouve la Grèce où il a officié une saison au PAOK Salonique en 2011-2012, se classant 4e de la Super League. Le "Pana", vingt fois champion de Grèce (la dernière fois en 2009-2010), a connu un début de championnat difficile. Il compte deux points et n'occupe que la 11e place, sur 14, au classement après quatre journées.