Le géant suédois, célèbre pour ses frasques sur le terrain et ses actions en dehors, risque cette fois-ci bien plus qu'une simple amende...

Selon le média suédois Aftonbladet, l'attaquant de l'AC Milan aurait dérogé au code éthique imposé par la FIFA. Alors qu'il annonçait son retour en sélection, l'international suédois serait entre-temps devenu copropriétaire d’un site de paris sportifs. Il pourrait être durement sanctionné financièrement parlant ainsi que sur les terrains.

Toujours selon le média Aftonbladet, le Suédois serait devenu copropriétaire de Bethard via sa société Unknown AB. Son entreprise possède 10% des actions du Gameday Group DLC, actionnaire unique de Bethard, site de paris sportif. Zlatan est d’ailleurs l’ambassadeur de la marque, comme on peut le voir dans une vidéo publicitaire de 2019.


Jusqu'il y a peu, Zlatan n'outrepassait pas les lois car le site de paris sportif ne proposait pas de miser sur les matchs de la Serie A. Seulement, Zlatan Ibrahimovic est de retour en sélection nationale et deviens donc punissable...

En effet, le site Bethard proposait de miser sur les matchs disputés par le Suédois contre la Géorgie et le Kosovo lors des éliminatoires du Mondial 2022.

Il risque donc de très lourdes sanctions allant jusqu'à plusieurs millions ainsi qu'une suspension des terrains de plusieurs années, ce qui serait désastreux quand on connait l'âge de Zlatan (ndlr, 39ans).