Dimanche, l'attaquant a dévoilé des captures d'écran des messages reçus d'un supporter d'Aston Villa avant le match de Premier League entre les deux équipes. Aston Villa avait directement annoncé s'engager à enquêter et à bannir à vie le supporter.

La West Midlands Police a annoncé dimanche soir avoir arrêté un garçon de 12 ans de Solihull.

Tous les clubs de Premier League sont impliqués dans une campagne de lutte contre le racisme depuis la reprise du championnat le mois dernier, avec notamment des logos portant le slogan de la campagne "Black Lives Matter".

Zaha, 27 ans, a publié sur Twitter les captures d'écran des photos du Ku Klux Klan qu'il avait reçues sur Instagram. Le supporter, connu sous le pseudonyme de "jackdolan_avfc" a envoyé les photos avec le message "Tu ferais mieux de ne pas marquer, espèce de p*** noire ou je viendrai chez toi habillé en fantôme", en faisant référence au Ku Klux Klan.


Les deux clubs ont apporté leur soutien à Zaha et la police va mener une enquête. "C'est une honte et cela ne devrait pas arriver. Nous te soutenons Wilf et personne ne devrait avoir à subir de tels abus", a écrit Crystal Palace sur Twitter. "Nous travaillons avec la police dans l'enquête et la personne concernée sera bannie à vie du stade une fois qu'elle sera identifiée", a répondu Aston Villa.

"C'est triste qu'un joueur doit se réveiller le jour d'un match face à cet abus lâche et méprisable. Le club et la Premier League font leur possible pour identifier ce méprisable individu. C'est totalement inexcusable", a déclaré Roy Hogdson, l'entraîneur de Crystal Palace, au micro de Sky Sports avant la rencontre.

Les joueurs et les clubs de Premier League ont récemment affiché leur soutien au mouvement 'Black Lives Matter' en posant le genou à terre avant le coup d'envoi de chaque rencontre.