Son nom ne figure plus sur les feuilles de match du Genoa depuis le 13 février. D’abord préservé à titre préventif pour des douleurs à l’ischio, Zinho Vanheusden se voit en réalité freiné par une blessure bien plus gênante.

Selon nos informations, sa saison - qui a déjà été raccourcie par d’autres problèmes musculaires d’octobre à novembre - est même déjà terminée. Il pourrait uniquement rejouer en toute fin de championnat en cas d’extrême nécessité pour aider le Genoa à éviter le plongeon vers la Serie B.

Le club de Vanheusden est en tout cas mal parti pour sauver sa peau. Alexander Blessin, l’ancien coach d’Ostende, a beau avoir créé un vrai mur défensif depuis son arrivée (seulement trois buts encaissés en neuf matchs !), les Rossoblu restent bloqués dans la zone rouge.

Leurs 22 unités les mettent devant la lanterne rouge Salernitana (16 points) et à égalité avec Venezia (22). Mais ces deux clubs ont respectivement deux et un match(s) de retard sur le Genoa et son triste record : seulement deux victoires, soit le pire total de l’ensemble des clubs des cinq grands championnats.

L’équipe de Blessin est en revanche la reine des matchs nuls : 16. Et c’est ce qui permet de contrebalancer les treize défaites pour rester dans le coup, malgré la faible vitesse d’avancement. "Nous n’avons encore rien réalisé, mais nous avons fait naître l’espoir que nous avons encore une chance", positive l’ancien Ostendais. "Mais avec le programme restant qui comprend la Juventus, Milan, Naples et la Lazio dimanche, ce sera une véritable tâche herculéenne."

Quoi qu’il arrive pour le Genoa, Vanheusden ne devrait pas rester la saison prochaine. L’Inter Milan le rapatriera de son prêt dès la fin du mois de juin pour soit l’intégrer à son effectif, soit le renvoyer en prêt ailleurs. Comme d’autres clubs, le Standard ne dirait probablement pas non à cette idée.