La série d'invincibilité de douze matches de l'ex-coach de l'Inter, "Mou", n'a pas pesé lourd à San Siro face à la grande forme retrouvée de l'équipe de Simone Inzaghi: quatrième succès de rang en championnat, sans compter la nette victoire dans le derby contre Milan (3-0) cette semaine pour se qualifier pour la finale de la Coupe d'Italie.

Sur le premier but, la Roma a été prise de vitesse par une action limpide faite de déviations et de jeu à une touche de balle, conclue par Denzel Dumfries lancé plein axe (30e).


Sur le second, Marcelo Brozovic, véritable métronome de l'Inter, a étalé sa technique pour se jouer de la défense romaine et trouver la lucarne d'un bijou du pied droit (40e).


Le "ko" est arrivé dès la reprise sur un corner, spécialité intériste, repris de la tête par Lautaro Martinez (52e). Le 16e but en championnat pour le "Toro" argentin, quelques jours après son doublé dans le derby en Coupe.


Avec cette victoire rapidement acquise, sa troisième en trois matches cette saison contre Mourinho (3-0 en championnat à Rome, 2-0 à Milan en Coupe d'Italie), Simone Inzaghi a pu ensuite gérer en vue du match en retard mercredi à Bologne.

Il a surtout confirmé que son Inter voulait plus que jamais sa seconde étoile, celle qu'elle pourra broder sur son maillot en cas de 20e scudetto en mai.


Venise s'enfonce

Après une baisse de régime en février/mars, le champion en titre est redevenu impitoyable depuis la victoire capitale sur la pelouse de la Juventus (1-0) début avril. Meilleure attaque, meilleure défense, l'Inter possède aussi le meilleur calendrier avec désormais seulement des équipes de la seconde partie de classement au programme.

La Roma, pourtant bien entrée dans le match avec un gros pressing, pourra regretter la tête non cadrée de Guanluca Mancini (29e), juste avant l'ouverture du score milanaise. Elle s'est consolée avec un joli but, mais inutile, d'Henrikh Mkhitaryan (85e).

Les Giallorossi peuvent perdre dimanche leur 5e place, convoitée par la Fiorentina (6e) et la Lazio (7e), à deux points. La Viola se déplacera à la mi-journée chez la Salernitana, avant que la Lazio n'accueille Milan en soirée.

Pour la course à la "petite" Europe, derrière le Top 4 promis à la Ligue des champions, l'Atalanta Bergame s'est relancée en mettant fin à une spirale négative de trois défaites consécutives, à Venise (3-1).

Et Duvan Zapata, qui avait tant manqué pendant les trois premiers mois de l'année en raison d'une blessure aux adducteurs, a marqué son premier but en 2022: "J'attendais ce but, mais surtout cette victoire dont nous avions besoin", a-t-il dit sur DAZN.

La mauvaise passe continue en revanche pour Venise, battu pour la huitième fois de rang.

Lanterne rouge à égalité de points avec les deux autres relégables, la Salernitana (18e) et le Genoa (19e), le promu vénitien se rapproche d'un retour express en Serie B, avec six longueurs de retard sur Cagliari (17e) et seulement cinq matches restant à jouer.