En poste depuis 2006 à City, Joe Hart a dû céder sa place entre les perches. Sans doute définitivement.

Attention, Joey Barton a une sacrée quenotte envers Pep Guardiola et Manchester City. L'ancien international déclare à talkSPORT que le traitement infligé au gardien de but Joe Hart est tout simplement "dégueulasse". "Le club tel que je l'ai quitté (NdlR: il y a joué de 2003 à 2007) et celui que l'on voit maintenant sont deux organisations différentes", explique-t-il. "Le club pour lequel j'ai joué n'aurait jamais traité un joueur qui a servi son équipe aussi longtemps que Joe l'a fait de cette manière. C'est dégueulasse. (...) Je ne vois pas ce qu'il a fait de mal pour être traité de la sorte. Son attitude n'était pas horrible. Je n'aime pas ça. Cela a avoir avec la décence humaine, peu importe si vous êtes un bon coach ou pas. Pourquoi le traite-t-on comme ça ?"

Le traitement infligé à Hart ? Le portier de City a été relégué sur le banc par Guardiola, qui ne juge pas ses qualités de relanceur suffisantes pour viser une place de titulaire. Le Catalan lui préfère désormais l'Argentin Willy Caballero. Rude pour Hart, en perte de vitesse après un Euro calamiteux, mais toujours très respecté chez les Citizens. Normal quand on a disputé près de 350 matches sous le maillot skyblue, avec deux titres de champion, une FA Cup et une League Cup à la clé . Des perfs qui auraient dû lui valoir autre chose que ce qu'il vit actuellement, estime donc Barton. "Il est international, c'est quelqu'un qui aurait pu viser un meilleur club, avant que City n'ait de l'argent. Mais il est resté et voulait jouer à City."

© AP
De plus, Barton affirme que le choix de Caballero n'était pas forcément judicieux. "Je l'ai regardé jouer et on va me dire qu'il est meilleur dans le jeu au pied que Hart ? Moi, je ne l'ai pas vu", continue le turbulent joueur des Glasgow Rangers. "Pourquoi ne pas le laisser se battre pour sa place et s'il n'est pas assez bon, alors se dire qu'il a eu une opportunité ? C'est ce que chaque manager devrait faire: donne l'occasion à quelqu'un de se montrer."

Se montrer, Joe Hart aura peut-être le loisir de le faire dans un autre club. Alors que Claudio Bravo est annoncé en provenance du Barça, Hart pourrait quant à lui rebondir à Everton. Les Toffees, qui ont perdu Tim Howard, retourné aux Etats-Unis aux Colorado Rapids, doivent se retrouver un numéro un dans les cages, où Maarten Stekelenburg s'est installé en ce début de saison.