"Avant ce cataclysme contre le Bayern, Antoine n'avait qu'une envie: partir". Voici l'info croustillante qu'a révélée Eric Olhats, l'ancien agent d'Antoine Griezmann sur RMC Sports. En effet, le champion du monde avec les Bleus n'aurait pas digéré sa montée au jeu dans les arrêts de jeu contre l'Atletico Madrid (son ancienne équipe). Il l'a vécue comme une humiliation. 

Sur le terrain, Griezmann n'avait pas l'emprise sur le jeu et ne recevait pas souvent le cuir dans de bonnes conditions. Toute cette frustration avait bien décidé le Français à se trouver un nouveau club cet été. "Il était impossible de repasser une année comme ça", a poursuivi l'ex-agent.

Mais ça, c'était avant que le Français ne parle avec Ronald Koeman, le nouveau coach des Catalans.

Ce dernier semble avoir trouvé les mots pour convaincre le Français de rester. "Il sentait qu'il ne faisait pas partie des plans, que ça ne pouvait pas continuer comme ça. Il étudiait sérieusement cette piste. Puis il y a eu ce qu'on sait et une conversation avec Koeman qui l'a rassuré, lui a fait part de ses projets, du fait qu'il le considérait comme un joueur important pour l'avenir", a déclaré Éric Olhats dans Top of the Foot .

D'autant plus que tout récemment, Lionel Messi a fait savoir qu'il voulait quitter le club. Ce qui change la donne, y compris pour Griezmann.

Avec ce départ, Griezou pourrait se voir confié les clés du jeu blaugrana dans un poste axial, endroit du terrain qu'il convoite davantage que le côté.