Championnats étrangers

L'ancien patron du Dinamo Zagreb longtemps considéré comme l'homme fort du football croate, Zdravko Mamic, en fuite en Bosnie après avoir été condamné, a de nouveau été inculpé jeudi pour détournement de plus de deux millions d'euros d'un compte du club, a annoncé le parquet.

Il est accusé d'avoir tiré de ce compte ouvert dans une banque en Autriche, entre 2002 et 2007, près de 2,2 millions d'euros, et aussi d'avoir transféré près de 100.000 euros vers son compte privé, lit-on dans le communiqué du parquet.

Celui-ci ne révèle pas le nom de Mamic, mais la description des différents postes occupés par le dirigeant inculpé ne laisse planer aucun doute sur son identité.

Cette inculpation doit être confirmée par un tribunal à Osijek (est).

C'est la troisième inculpation pour malversations financières et détournement de fonds du club qui vise Mamic, 59 ans.

Dans un premier procès, il a été condamné en juin 2018, en première instance, à six ans et demi de prison, notamment pour des malversations lors de transferts de joueurs, dont Luka Modric, la vedette du Real Madrid, sacré Ballon d'Or en décembre.

Il avait alors été reconnu coupable d'avoir détourné, avec trois autres personnes dont son frère Zoran, 15,6 millions d'euros, tout en flouant le fisc d'environ 1,5 million d'euros.

Dans un deuxième dossier, le parquet l'avait inculpé en juillet 2017, ainsi que six autres hommes, dont son fils et son frère, pour détournement de plus de 19 millions d'euros entre fin 2004 et fin 2005 par le biais de sociétés ouvertes dans une dizaine de pays. Cette inculpation n'a pas encore été confirmée par le tribunal.

Mamic affirme depuis la Bosnie, dont il est également ressortissant, être victime de "procès montés de toutes pièces".