"On avance comme ça et on espère que ces problèmes seront résolus pour donner plus de tranquillité à tout l'environnement", a-t-il souligné sur la chaîne Sky avant le coup d'envoi du match des Nerazzurri face à la Fiorentina, en ouverture de la 21e journée de Serie A.

"On espère une conclusion rapide mais ce sont des problèmes qui nous dépassent, qui concernent nos actionnaires qui sont des gens responsables et feront des choix avisés", a ajouté le responsable, après avoir évoqué un "moment délicat".

Depuis plusieurs semaines, le groupe Suning, actionnaire principal du club de Romelu Lukaku, est en quête d'investisseurs pour renflouer les caisses de l'Inter.

Selon plusieurs médias italiens, une cession pure et simple du club nerazzurro n'est pas exclue.

Selon le Financial Times, le club aurait besoin dans un premier temps de 200 millions d'euros en urgence pour assurer les opérations jusqu'à la saison prochaine.

Le club milanais a notamment mené des discussions approfondies avec un fonds d'investissement britannique, BC Partners, mais sans trouver d'accord sur la valeur globale du club, selon le FT, Suning évaluant l'Inter Milan à plus de 900 M EUR et le fonds à 750 M EUR. Des discussions auraient aussi lieu avec d'autres investisseurs potentiels, allant d'une "acquisition pure et simple du club" à une participation minoritaire, selon cette enquête.

L'Inter Milan avait démenti début janvier de premières rumeurs évoquant une possible vente.

Le club a enregistré la saison dernière une perte de plus de 100 millions d'euros, notamment en raison des conséquences économiques de la pandémie de Covid-19.

Cette saison, son budget va pâtir en plus de l'élimination précoce de toutes les compétitions européennes.