Djamel Belmadi n'avait pas le sourire après le match inaugural de l'Algérie lors de la CAN. La conférence de presse ne l'a pas aidé à le retrouver. Le sélectionneur a été confronté à une question étonnante d'un journaliste local au language familier.

"Si vous aviez joué à 18, 19 ou 20h, vous auriez pété l'équipe de la Sierra Leone ?", a demandé le reporter à l'ancien joueur de l'OM avant de poursuivre ses questions hallucinantes en faisant référence au temps en Côte d'Ivoire, où aura lieu...la prochaine CAN 2023.

"Aujourd'hui il faisait très humide, très chaud mais ce n'est pas une excuse. Mais ça pèse dans l'organisme des joueurs qui ont l'habitude de jouer en Europe. (...) Je n'ai pas insisté, j'ai dit qu'il fallait faire avec. Ensuite vous parler de la prochaine CAN alors que l'actuel ne fait que commencer. Vous comparez quelque chose qui est incomparable", a-t-il expliqué.

Fâché alors que la salle de presse n'hésitait pas à rire des questions de leur confrère, Belmadi a conclu cette conférence de presse très étonnante en répondant à son interlocuteur du jour : "Vous êtes journaliste, pas météorologue."