En finale de la Supercoupe d'Espagne, l'Uruguayen a sauvé le Real Madrid et a écopé d'un carton rouge mérité pour avoir séché Alvaro Morata à la 115e minute.

Héros ou auteur d'un geste antisportif? Sans doute tout simplement les deux. La faute de Federico Valverde fait en tout cas couler beaucoup d'encre en Espagne et dans le monde entier. Petit rappel des faits: on joue la 115e minute dans ce derby tendu pour la finale de Super Copa. Soudain, Morata part à toute vitesse vers le but pour défier Thibaut Courtois. A ses trousses, Federico Valverde poursuit l'attaquant jusqu'à commettre une faute criminelle mais tellement précieuse à l'entrée de la surface. L'arbitre n'hésite pas une seule seconde et brandit logiquement le carton rouge. Le Real termine la partie à dix contre onze mais le score reste de zéro à zéro. Les Merengues finiront par s'imposer aux tirs au but. 

Valverde félicité par... Simeone: "J'aurais fait la même chose"

Bien entendu, la réaction de fureur des joueurs des Rojiblancos est plus que légitime. Mais cette faute aura clairement permis au Real Madrid de remporter la partie. Bon joueur, Diego Simeone a même félicité le milieu à sa sortie. En tant que joueur, le Chlo ne se serait de toute façon pas gêné pour réaliser le même geste. Il a déclaré à la fin de la rencontre: "Valverde mérite totalement d’être élu homme du match car il a gagné la rencontre avec son geste. Quand il est sorti, je lui ai dit: Ne t’inquiète pas, tout le monde aurait fait la même chose à ta place, tu as fait ce que tu devais faire."

Forcément, Zinédine Zidane ne pouvait que se montrer satisfait de sa pépite: "Il a remporté le trophée de MVP de la finale et je suis content pour lui. Il a fait un excellent travail, comme tout le monde. Il veut certainement le partager avec tous ses coéquipiers. En fin de compte, c'est qu'il a fait était ce qu'il avait à faire. C'est une faute grossière mais cela devait être fait à ce moment-là. Il a bien fait. L'important est qu'il s'est excusé auprès de Morata parce que ils se connaissent très bien."

Le capitaine Sergio Ramos s'est également exprimé. "C'était une action très dangereuse qui devait absolument se terminer. Je crois que n'importe quel joueur de notre équipe aurait réagi comme lui si cette situation avait lieu."

Élu homme du match donc, l'Uruguayen aura réalisé une très grande partie. La presse espagnole a également salué le sacrifice et la prestation magnifique du joueur. AS espère même que la prestation du milieu bloquera l'arrivée d'un certain Paul Pogba dans la capitale espagnole: "Valverde mange Pogba. L'Uruguayen a été nommé meilleur joueur de la finale de la Super Coupe d'Espagne et coupe un peu plus le besoin et l'envie de signer le Français." Marca abonde également dans ce sens: "Chaque match de Valverde bouche l'avenir de Pogba à la Casa Blanca. L'Uruguayen serait un soldat incontestable pour Simeone. (...) Au moment où Morata allait vers la gloire, Valverde a fait ce que Simeone aurait fait, une faute grossière et nécessaire. Ce carton rouge a laissé Madrid en vie. Le Cholo l'a félicité avec une accolade."

Si ce geste peut diviser, il est plus que compréhensible. Il rappelle également l'arrêt de la main de Luis Suarez lors du quart de finale de la Coupe du Monde face au Ghana qui avait permis à l'Uruguay (tiens tiens) de rester en vie. Asamoah Gyan avait d'ailleurs raté son penalty par la suite. Et nous, comment réagirions-nous si Axel Witsel réalisait le même geste en finale de l'Euro?