La Fédération néerlandaise de football (KNVB) a déplacé le match de championnat d'Eredivisie entre l'Ajax Amsterdam et le PEC Zwolle du 2 au 13 mars pour permettre aux Ajacides de se reposer en vue du match retour du huitième finale de la Ligue des champions le 5 mars au Real Madrid. Son concurrent pour le titre, le PSV Eindhoven a déposé une réclamation.

"Dans l'intérêt du football néerlandais, nous avons convenu avec tous les clubs avant cette saison de prendre en compte autant que possible les obligations européennes des clubs néerlandais", explique Jan Bluyssen, le responsable de la compétition. "Cette saison, l'Ajax est le seul club au nom du football néerlandais à pouvoir remporter les points au coefficient de l'UEFA, nous en tenons donc compte, comme convenu.

Un porte-parole du PSV a déclaré que le leader de la compétition avait réagi avec étonnement à la décision de la KNVB. "Nous avons aussi officiellement déposé une réclamation", a-t-il dit. "Au début de la saison, l'Ajax, le PSV et la KNVB ont convenu qu'il serait bon qu'un jour de repos puisse être créé pendant la campagne européenne. Mais cela s'appliquerait aux deux clubs. Il y a un mois, nous avons parlé l'Ajax, le PSV, Feyenoord et la KNVB avec FOX Sports en vue de la saison prochaine. Mais pas un mot n'a été dit sur Ajax et Real. C'est étrange, nous sommes totalement et désagréablement surpris."

Le PSV n'envisage pas encore d'intenter une action en justice. PEC Zwolle est déjà en train d'examiner si cela a du sens, a expliqué son directeur technique Gerard Nijkamp. "La KNVB est une organisation qui doit tenir compte des intérêts de tous les clubs. Nous avons maintenant un week-end inactif, ce qui ne nous plaît pas mais nos concurrents ne seront pas contents non plus. Comme le PSV n'est pas content que l'Ajax joue plus tard. Nous sommes surpris et très déçus par la KNVB."