Championnats étrangers La Vieille Dame l'a emporté 1-0. Mario Mandzukic a inscrit l'unique but de la rencontre à la 35e.

Les fêtes attendront à Turin et ailleurs, car deux journées de Serie A sont encore prévues mercredi et samedi prochain. Mais la Juventus s'est déjà offert un premier cadeau avec de titre symbolique de champions d'hiver, qui au vu de son avance au classement a déjà un avant-goût de scudetto très prononcé.

Après 17 matches joués, 16 victoires et un nul, le club bianconero compte en effet déjà huit longueurs d'avance sur Naples et 16 sur l'Inter Milan (3e). Plus impressionnant encore, la Juventus a marqué deux fois plus de points (49 contre 24) que la Roma, sa victime du jour.

Seulement 10e, le club de la capitale a tout de même deux motifs d'espoir. D'abord le match correct réussi samedi chez l'intouchable septuple champion en titre, surtout après la pause.

Surtout, malgré ce classement catastrophique, la Roma n'est qu'à quatre points de la Lazio Rome, qui occupe actuellement la 4e place, la dernière qualificative pour la Ligue des Champions, après sa victoire 3-1 samedi contre Cagliari.

Samedi, un seul but a donc suffi à la Juventus. Il a été inscrit à la 35e minute par Mandzukic, toujours plus important dans l'équipe de Massimiliano Allegri et qui cette saison a marqué contre tous les gros du championnat (Milan, Inter, Lazio, Roma, Naples...).

Ronaldo, lui, a buté à plusieurs reprises sur Olsen, excellent dans les buts de la Roma. Mais il a été une menace constante.