La Ligue allemande de football a exprimé dimanche son refus clair et net de prolonger la saison au-delà de la date prévue en mai, malgré les menaces liées au coronavirus.

"Il est hors de question que la saison ne se termine pas comme prévu à la fin mai, afin que les promus, relégués, et qualifiés pour les compétitions internationales soient connus", affirme le directeur de la Ligue de football allemande (DFL) Christian Seifert, dans un communiqué dimanche.

Le jour même, le ministre allemand de la Santé Jens Spahn a appelé à l'annulation de toutes les manifestations de plus d'un millier de personnes dans le pays, face à la multiplication des cas de contamination de coronavirus.

Terminer la saison dans les délais "est la seule façon pour les clubs et pour la DFL de pouvoir planifier en toute sécurité la saison prochaine", ajoute Christian Seifert.

Le report massif de matches pourrait en théorie obliger les équipes à jouer après les dates déjà fixées. La dernière journée de Bundesliga est programmé le 16 mai, juste avant les barrages de montée-descente entre les deux divisions. La finale de la coupe est planifiée le 23 mai.

"Le présidium de la DFL va se réunir rapidement et organiser au plus vite une rencontre avec les clubs", ajoute le patron de la Ligue, responsable de l'organisation des deux premières divisions.

"L'objectif, poursuit-il, doit être de trouver (...) l'équilibre entre la nécessaire protection et la prudence excessive (...) Évidemment les clubs de Bundesliga et de deuxième division vont continuer à évaluer avec les autorités compétentes l'organisation des prochaines journées".