Les supporters du Barça avancent et leur cible est clairement identifiée. Leur objectif: faire sauter Josep Maria Bartomeu qu'ils accusent d'avoir tué le club depuis plusieurs saisons. Lancée le 26 août dernier par Jordi Farré, un candidat à la présidence du club catalan, cette motion de censure devait atteindre les 16 521 signatures. Finalement, selon les dernières estimations, 19.000 socios ont paraphé le document qui vise à provoquer de nouvelles élections présidentielles selon le média catalan TV3. Ce chiffre représente 15% des membres du club.

Initialement, ce mouvement était enclenché à la suite de l'affaire Lionel Messi. Selon les Socios, Bartomeu est le principal responsable des envies de départ de la Pulga. Si finalement, l'Argentin a choisi de rester en Catalogne pour éviter un bras de fer, la colère des supporters est toujours vive.

Maintenant que le compte des signataires est bon (les signatures seront remises ce jeudi à 18h au club), la deuxième étape est le lancement d'un référendum, après un processus de validation par un notaire. Dans les 10 à 20 jours, les socios du FC Barcelone vont pouvoir se prononcer via un vote sur l'avenir de la direction. Si les deux tiers des socios choisissent la destitution de Bartomeu, ce dernier sera dans l'obligation de céder sa place de président.

TV3 annonce qu'une conférence de presse des initiateurs du mouvement est attendue ce vendredi midi pour faire le point sur les prochaines étapes de la motion de censure.