Les journalistes du quotidien sportif italien 'Corriere dello Sport' ne seront plus les bienvenus aux centres d'entraînement de l'AS Rome et de l'AC Milan jusqu'à la fin de l'année 2019.

C'est ce qu'ont annoncé les deux clubs de Serie A jeudi soir en réaction à la 'Une' polémique du journal italien présentant Romelu Lukaku et Chris Smalling avec la mention 'Black Friday' pour préfacer le duel entre l'Inter et l'AS Rome au programme vendredi.

"Nous pensons que tous les joueurs, les clubs, les supporters et les médias doivent être unis dans la lutte contre le racisme dans le monde du football et c'est notre responsabilité à tous d'être extrêmement précis dans le choix des paroles et des messages que nous transmettons", ont écrit l'AS Rome et l'AC Milan dans un communiqué commun. "Nos deux clubs ont décidé de refuser l'accès du centre sportif au Corriere dello Sport pour le reste de l'année et également interdit à leurs joueurs d'effectuer des activités médiatiques avec ce quotidien durant cette période."

L'AC Milan et la Roma ont toutefois précisé qu'ils étaient "conscients que l'article du journal associé à ce titre contenait un message anti-rasciste, et c'est donc la raison pour laquelle l'interdiction s'éteindra en janvier."

L'organisme anti-raciste international Fare a quant à lui parlé d'un titre "terrible" mais également souligné que l'article était "positif".

Le directeur du quotidien italien Ivan Zazzaroni s'est pour sa part défendu en évoquant "un titre innocent transformé en poison par ceux qui ont du poison à l'intérieur."