Un ailier gauche qui a de la dynamite dans les jambes, au point d'éliminer ses adversaires sans avoir réellement besoin de dribbler, pour s'ouvrir un angle de tir du pied droit en rentrant dans le jeu: cela rappellera forcément quelque chose à ceux qui ont suivi le Losc avant 2012 et Chelsea avant 2019.
Si Vinicius Junior et Eden Hazard ont des profils et des histoires très différentes, il est difficile pour les amoureux du Brainois de ne pas admettre que le Brésilien transforme tout ce qu'il touche en or, depuis quelques semaines. Chacune de ses prises de balle fait frissonner les supporters et ça aussi, Eden Hazard le faisait à sa grande époque.

En attendant, le fossé se creuse entre les deux concurrents pour le poste d'ailier gauche du 4-3-3 de Carlo Ancelotti. Et ce n'est pas le but sublime inscrit par Vinicius Junior ce dimanche qui va changer la donne.