Selon le Barça, les pertes seraient principalement dues aux matchs disputés à huis clos à cause de la pandémie de coronavirus, entraînant un déficit de 181 millions d'euros. Les ventes de maillot ont également connu une chute libre.

Les revenus des Catalans ont diminué de 26%, à 631 millions d'euros, tandis que les dépenses ont baissé de 19%, à 1,16 milliard d'euros. Le président Joan Laporta avait déjà déclaré il y a deux mois que le Barça était titulaire d'une dette totale d'1,35 milliard d'euros, qui constitue "une faillite comptable". Les problèmes de trésorerie et une énorme masse salariale en seraient à l'origine.

En raison de cette situation financière alarmante, le FC Barcelone a dû laisser partir gratuitement sa légende Lionel Messi vers le Paris Saint-Germain l'été dernier.

Le directeur général Ferran Reverter s'est également plaint mercredi de la mauvaise gestion du précédent conseil d'administration, en déclarant que "des joueurs ont été achetés alors qu'ils savaient qu'ils ne pouvaient pas se les payer." D'après lui, il faudra cinq ans pour que le club soit à nouveau rentable.

Les problèmes se répercutent également sur les performances sportives. Le Barça est dans le milieu du classement en Liga et a débuté sa campagne en Ligue des Champions par deux défaites sur le score de 3-0, à domicile face au Bayern Munich, et à Lisbonne contre Benfica.