C'est une étude de l'Observatoire du football qui le démontre. En 2021, la Belgique a exporté 54 joueurs en plus passant de 221 à 275 éléments qui évoluent hors de nos frontières. Avec cette hausse, notre pays se place à la deuxième position de ceux qui ont expatrié le plus de footballeurs cette saison.

La France détient la place de leader avec une augmentation de 124 joueurs (814 à 938 joueurs). Si l'on peut expliquer cette première position grâce au statut de champion du monde des Français, la raison du joli score de la Belgique est également à trouver dans la Coupe du Monde 2018. La troisième place des Diables a convaincu les clubs étrangers de s'intéresser davantage à nos compatriotes.

La Belgique, 15e pays exportateur de joueurs

Avec 275 expatriés, la Belgique est le 15e pays au monde à exporter le plus de joueurs, loin du Brésil et de ses 1297 Brésiliens qui évoluent loin de chez eux. A titre de comparaison, la France (946), l'Argentine (780), l'Angleterre (494) et l'Allemagne (442) complètent le top 5 quand la Serbie occupe une surprenante sixième place (440) devant l'Espagne (432).

Si l'on rapporte le nombre d'expatriés à la population résidante dans le pays d'origine, il s'avère qu'il y a un footballeur expatrié chaque 41871 habitants en Belgique quand l'Islande dispose d'un joueur évoluant à l'étranger à chaque 5585 habitants.

Ces chiffres démographiques peuvent être interprétés de différente manière mais une chose est sûre : le Belge est tendance pour les clubs étrangers.