Le duel entre Bordeaux et Nîmes comptant pour la 16e journée de Ligue 1 a été interrompu après une dizaine de minutes de jeu seulement mardi en raison de la présence de supporters du club bordelais au bord du terrain.

En conflit avec leur direction et en particulier avec le président délégué Frédéric Longuépée depuis plusieurs jours, une poignée d'individus s'est approchée de la pelouse. La raison de ce geste trouve son origine dans une banderole de contestation à l'attention du président dont le déploiement a été initialement refusé, annoncent plusieurs médias français.

Vu les circonstances, l'arbitre de la rencontre Clément Turpin a invité les joueurs à regagner les vestiaires pendant une vingtaine de minutes. Une fois l'ordre rétabli, le match a pu reprendre et les supporters ont finalement pu déployer leur banderole.