Championnats étrangers Ses déclarations sur l'Afrique avaient fait grand bruit en Allemagne.

Clemens Toennies, président de Schalke 04 est démis provisoirement de ses fonctions a annoncé le club de la Ruhr dans un communiqué ce mercredi matin. Le dirigeant de 63 ans avait déclaré lors d'un forum "qu'au lieu d'augmenter les taxes pour protéger l'environnement, ilfaudrait construire davantage de centrales électriques en Afrique de sorte que les Africains arrêtent d'abattre des arbres et de faire des enfants dès qu'il fait sombre."

Les déclarations de Toennies avait provoqué un véritable tollé en Allemagne. Même dans son propre club, le joueur de Schalke, Gerald Asamoah, né au Ghana, sest dit "surpris, choqué et blessé".

Ce dimanche, le président s'était excusé dans un communiqué pour éteindre la polémique, assurant qu'il défendait les valeurs du club qui s'opposent à toute forme de "racisme, de discrimination ou d'exclusion".

Après un conseil d'administration, Schalke 04 a annoncé que Toennies avait violé les règles relatives à la non-discrimination du club, tout en le dédouanant de toute allégation de racisme.