C'est le journal El Confidencial qui a dévoilé des écoutes datant de 2006, dans lesquelles le président actuel du Real, Florentino Perez, s'en prend à deux joueurs qui ont marqué l'histoire du club madrilène.

Ces deux légendes ne sont autre que Raúl González Blanco et Iker Casillas. Au moment de ces appels, Florentino Perez n'était plus le président du Real Madrid.

"Casillas n'est pas un gardien de but du Real Madrid, que voulez-vous que je vous dise?", déclare Florentino Perez à son interlocuteur. "Il ne l'est pas. Il ne l'a jamais été. Cela a été notre grand échec. Ce qui se passe, c'est que vous avez ceux qui l'adorent, ils le veulent, ils lui parlent, je ne sais pas. Ils le défendent tellement... Eh bien, c'est l'une des grandes arnaques et la seconde est Raul. Les deux grandes escroqueries de Madrid sont Raul en premier et Casillas en second."

Des propos qui pourraient mettre le président actuel dans une véritable tourmente.

Dans la suite des écoutes, Florentino Perez s'en prend aussi à l'icône qui portait le numéro 7, Raúl. Il l'accuse d'avoir 'détruit' le Real Madrid et lui reproche le rôle qu'il a joué lors de sa démission en 2006.

Florentino Perez a décidé de réagir par la voie d’un communiqué. Il est d'ailleurs surpris du moment choisi pour la publication de cette "fuite". Il explique d'ailleurs que ses propos ont été sortis de leur contexte.

"Les phrases reproduites sont prononcées dans des conversations enregistrées clandestinement par M. José Antonio Abellán, qui tente de les vendre depuis de nombreuses années sans succès. Il est surprenant que, malgré le temps qui s’est écoulé, le journal El Confidencial les publie aujourd’hui. […] Je comprends que cela est dû à mon rôle de promoteur de la Super League", a-t-il annoncé par communiqué. 

Il conclut ensuite en expliquant que ses avocats sont en train d'étudier les poursuites à envisager...