Le Real n'a pas eu besoin de procéder à une élection complète depuis la fin du premier mandat de Florentino Perez, en 2006. Ramon Calderon avait remporté l'élection, mais avait démissionné en 2009. Perez avait alors été réélu. Il était le seul candidat.

La situation pourrait être semblable, Perez étant actuellement le seul candidat, ce qui signifie qu'il n'y aura pas de vote, à moins qu'un autre membre se présente. L'homme d'affaires espagnol Enrique Riquelme a laissé entendre la semaine dernière qu'il pourrait présenter sa candidature.