Ce retour du public se produira dans les régions du pays où l'incidence de la pandémie a suffisamment reculé, avec une capacité d'accueil réduite à 30% et une jauge maximum de 5.000 personnes, a annoncé mercredi le ministre de la Culture et des Sports José Manuel Rodriguez Uribes.

"Le public va revenir, je crois que c'est une bonne nouvelle", a-t-il poursuivi lors d'une conférence de presse au côté de la ministre de la Santé, Carolina Darias.

Il a précisé que le protocole décidé par les autorités s'appliquerait "aux deux journées qu'il reste" du championnat de football, les dimanches 16 et 23 mai, dans les territoires "où il y a le plus de garanties" sur le sanitaire.

Les Baléares et la communauté de Valence comptent parmi ces territoires. Les matches Valence-Eibar et Villareal-FC Séville devraient donc se disputer en public.

Le championnat d'Espagne de basket (ACB) pourra également accueillir du public dans des conditions similaires, a précisé le ministre.

Dans les stades, le port du masque FFP2 sera obligatoire, ainsi que la prise de température à l'entrée.

Cette annonce intervient à un peu moins d'un mois du début, le 11 juin, de l'Euro de football.

L'Espagne, a ajouté le ministre des Sports, espère pouvoir accueillir "jusqu'à 16.000 spectateurs avec une jauge de 25%" pour les trois matches de l'Euro que la sélection espagnole disputera au stade de la Cartuja à Séville.

L'UEFA a retiré l'organisation de ces trois rencontres à Bilbao parce que la région ne remplissait pas les critères en matière sanitaire pour pouvoir accueillir du public.

Avec plus de 79.000 morts et plus de 3,5 millions de cas, l'Espagne est l'un des pays européens les plus touchés par la pandémie de Covid-19, mais le taux d'incidence est en baisse constante depuis quelques semaines et se situe à présent autour de 173 cas pour 100.000 habitants sur 14 jours.

Les régions où le public sera autorisé dans les stades dès ce dimanche sont celles où l'incidence ne dépasse pas 50 cas.