La transaction a été finalisée après l'accord de la ligue anglaise de football (EFL), qui gère les championnats professionnels des divisions inférieures à la Premier League.

Le fils de Robert Louis-Dreyfus avait entamé sa prise de contrôle en décembre. Il a fait sa première apparition publique depuis l'annonce du rachat, la veille de Noël, la semaine dernière lors de la défaite 2-1 contre Shrewsbury.

"Je suis fier de devenir un gardien de cette institution très estimée mais je suis conscient des responsabilités importantes que cela représente", a-t-il affirmé, en se disant confiant de pouvoir "mettre en place des fondations solides pour apporter au club des succès à long terme".

L'ancien propriétaire de Sunderland, Stewart Donald, conserve une part minoritaire du capital. Il n'a pas réussi à redresser le club après la descente en D3 (League One) en 2018, un an seulement après la relégation de Premier League en 2017.

Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1973, Sunderland venait de passer dix saisons en Premier League. "L'engagement de Kyril, sa perspicacité et son honnêteté nous ont convaincus d'accepter sa proposition", a réagi Stewart Donald.

Sunderland est actuellement 7e de la D3 anglaise, à un point seulement de la dernière place de barragiste pour la montée, et espère remonter la saison prochaine en Championship (D2).

Louis-Dreyfus Junior a déjà un déplacement assuré à Wembley avec son nouveau club pour la finale du Football League Trophy. Sunderland s'est qualifié, aux tirs au but, mercredi contre Lincoln.