En ce début d’année, nous vous présentons les 100 noms à suivre au cours des douze prochains mois…

Là où de nombreux médias ont dressé leur top 100 de l'année 2016, la DH a décidé de se mouiller un peu plus en pronostiquant les 100 noms qu'il faudra suivre en 2017.

Établir un Top 100 des joueurs de l’année à venir n’est pas évident. Pour y parvenir, nous avons rassemblé les avis de cinq journalistes qui suivent de près les compétitions étrangères, à savoir Aurélie Herman, Maxime Jacques, Benoît Delhauteur, Arnaud Spaens et Nicolas Christiaens. Nous avons ensuite fait la moyenne de ces résultats pour dresser le classement. Les critères principaux sont les performances 2016 du joueur ainsi que ses chances de progresser ( come-back, éclosion, etc.) et de remporter un trophée.

L’exercice est évidemment subjectif. Serez-vous d’accord ou pas ? Au sein même de la rédaction, les débats ont été longs…


100e Michy Batshuayi (Bel) - Attaquant, Chelsea 
S’il a obtenu de justesse sa place dans ce classement, c’est parce qu’on lui donne de bonnes chances de percer dans un championnat du top cette année. Et s’il devait ronger son frein sur le banc des Blues jusqu’en juin, derrière un Diego Costa intouchable, nul doute qu’il trouverait son bonheur l’été prochain, quitte à passer par un prêt. Romelu Lukaku (via West Bromwich) et Kevin De Bruyne (via le Werder Brême) ont testé et approuvé la méthode…

99e Andrea Belotti (Ita) - Attaquant/Torino
14 buts en 18 matches : voilà le rendement d’Andrea Belotti avec le Torino en ce début de saison. À tout juste 23 ans, le garçon s’impose comme un titulaire pour l’avenir en équipe nationale, où il reste sur trois buts en deux matches.

98e Kalidou Koulibaly (Sen) - Défenseur/Naples
Au vu de sa régularité dans le onze napolitain et quand on sait que les bons défenseurs centraux partent pour des sommes folles, il ne serait pas étonnant de voir l’ex-Genkois faire bientôt l’objet d’un transfert record. Vous ne viendrez pas dire que vous n’étiez pas prévenus.

97e Samuel Umtiti (Fra) - Défenseur/FC Barcelone
Élu meilleur transfert catalan par les socios du Barça, le Français a toute la confiance de Luis Enrique, au point d’envoyer ponctuellement Javier Mascherano sur le banc. Rien que ça…

96e Alvaro Morata (Esp) - Attaquant/Real Madrid
S’il n’est pas indiscutable depuis son retour de Turin, il joue toutefois bien plus que lors de son premier passage à la casa blanca. Son second mandat pourrait faire de nombreuses victimes parmi les gardiens de Liga, en 2017…

95e Willian (Bré) - Ailier/Chelsea
Ce n’est pas l’artilleur numéro 1 de Chelsea mais Diego Costa et Eden Hazard en font un compagnon de jeu privilégié au moment de trouver des espaces là où il n’y en a pas. C’est un incontournable de Conte dans la chasse du titre.

94e Mohamed Salah (Egy) - Ailier/AS Rome 
Son importance dans la ligne offensive de la Roma grandit de semaines en semaines et son entente avec Dzeko permet à la Louve de montrer les crocs puisqu’elle aligne la deuxième meilleure attaque de Serie A.

93e Jamie Vardy (Ang) - Attaquant/Leicester
Leicester a raté son début d’exercice mais Vardy sait que quelques exploits en Ligue des Champions et une bonne deuxième partie de saison lui permettront de quitter les Foxes avec les honneurs, sans doute pour rejoindre une écurie du top cet été.

92e James Rodriguez (Col) - Milieu/Real Madrid
Peu utilisée par Zidane, la révélation du Mondial 2014 a bien envie d’aller monnayer son talent dans un autre club du top européen. Et on vous parie qu’il va faire regretter à Zizou de ne pas lui avoir offert plus de temps de jeu…

91e Gabriel Jesus (Bré) - Attaquant/Manchester City
Son dernier match au Brésil était un certain Palmeiras-Chapecoense, deux jours avant le crash d’avion qui décimait son adversaire de l’époque. En arrivant à Manchester City cet hiver pour 32 millions d’euros alors qu’il était suivi par tous les clubs du top européen, il aura des preuves à faire. À 19 ans seulement, le garçon devra montrer du caractère pour gérer cette pression. Mais il l’a plutôt bien fait en équipe nationale brésilienne, où il pointe à 5 buts en 6 apparitions.

90e Henrikh Mkhitaryan (Arm) - Ailier/Manchester United
Ses débuts à Manchester United n’ont pas été parfaits, loin de là. Mais plusieurs pépins physiques lui servent de circonstances atténuantes et décembre lui a permis de retrouver le chemin des filets. Mourinho aura bien besoin de lui en 2017…

89e Eric Bailly (CIv) - Défenseur/Manchester United
Mourinho n’a pas caché sa déception quand le nouveau défenseur des Red Devils s’est blessé au genou. Directement incontournable aux côtés de Blind ou de Smalling, il devra confirmer en 2017 le bien que le Special One pense de lui.

88e David Luiz (Bré) - Défenseur/Chelsea
Parti au PSG un an trop tôt pour connaître les joies d’un titre en Premier League, Tahiti Bob pourrait combler ce manque rapidement. Sa polyvalence et sa faculté à marquer en font l’un des défenseurs les plus précieux du championnat anglais.

87e Divock Origi (Bel) - Attaquant/Liverpool (Ang)
Il a dû attendre la blessure de Coutinho pour recevoir sa chance cette saison. Le moins que l’on puisse écrire, c’est qu’il l’a saisie. Passant avec succès de la pointe de l’attaque au flanc gauche plusieurs fois par match, le Diable Rouge se montre concret et pourrait conserver ce statut de titulaire malgré le retour imminent de Coutinho. Et si ce n’était pas le cas, nul doute que la vitrine des dernières semaines lui permettra tôt ou tard de rebondir avec un autre mentor que Jürgen Klopp…

86e Marek Hamsik (Svq) - Milieu/Naples
Si Naples possède la meilleure attaque du Calcio à la trêve, ce n’est pas seulement grâce à Mertens, Milik, Callejon ou Insigne. L’international slovaque pointe à 5 buts malgré le gros travail de l’ombre qu’il abat pour couvrir ses artistes de coéquipiers. Ce qu’on appelle être au four et au moulin.

85e Aymeric Laporte (Fra) - Défenseur/Athletic Bilbao
Entre 65 et 70 millions d’euros, tel est le montant de la clause libératoire de celui qui plaît tant à Pep Guardiola. Il y a pourtant fort à parier que 2017 le verra quitter Bilbao pour peut-être devenir le défenseur le plus cher de l’histoire.

84e Javier Mascherano (Arg) - Défenseur/FC Barcelone
À 32 ans, l’international argentin voit en Samuel Umtiti un sérieux concurrent à moyen terme, d’autant que Gerard Piqué est dans la forme de sa vie. 2017 exigera donc un très haut niveau de la part du petit chef.

83e Giorgio Chiellini (Ita) - Défenseur/Juventus
32 ans, c’est aussi l’âge de Giorgio Chiellini. Contrairement à Mascherano, l’Italien est relativement sûr de remporter un nouveau trophée cette année. Et tant pis si Bonucci lui a récemment volé le costume de défenseur vedette de la Vieille Dame.

82e Carlos Bacca (Col) - Attaquant/Milan AC
En 18 mois au Milan AC, l’ex-Brugeois a rentabilisé les 30 millions d’euros investis en lui. Et à l’heure où les Rossoneri semblent en mesure de tutoyer leur glorieux passé, nul doute que la forme du Colombien influencera grandement l’année du club lombard…

81e Thomas Lemar (Fra) - Ailier/Monaco
Vous le sentez venir, le transfert à 40 millions vers un club du top anglais ? Le Guadeloupéen de 21 ans régale de plus en plus la Ligue 1 et si Monaco flirte avec les 3 buts par match de moyenne, il est loin d’y être étranger.

80e Jan Oblak (Svn) - Gardien/Atlético Madrid
Sa blessure à l’épaule lui coûte quelques places dans ce classement mais il devrait se rappeler au bon souvenir de tous ceux qui tapent best goalkeeper saves dans Youtube dès le mois de mars.

79e Arjen Robben (P-B) - Ailier/Bayern Munich
Quelques pépins musculaires ne l’ont pas empêché d’être décisif toutes les 74 minutes avec le Bayern depuis le début de saison. Si son corps le laisse un peu tranquille, il pourra aider les Bavarois dans leur quête de triplé.

78e Riyad Mahrez (Alg) - Ailier/Leicester
Loin de son rendement de la saison dernière, la CAN pourrait relancer la pépite de Leicester avant de tenter un rush en C1. Si tonton Georges et Séville brisaient ses rêves, il devrait se contenter de la lutte pour le maintien. Fâcheux.

77e Dimitri Payet (Fra) - Ailier/West Ham
Probablement dans le top 3 des meilleurs tireurs de coups francs au monde, le sauveur de la France lors du match d’ouverture de l’Euro pourrait tenter le grand saut vers un club du top à l’aube de ses trente ans, avant qu’il ne soit trop tard.

76e Franck Ribéry (Fra) - Ailier/Bayern Munich
Et si l’année de ses 34 ans était celle du retour aux affaires pour Franck Ribéry ? Retrouver son niveau de 2013 sera compliqué mais faire frémir l’Allianz Arena et y soulever un nouveau trophée de champion d’Allemagne est à sa portée.