Découvrez les perfomances de nos Diables de ce dimanche

ESPAGNE

Villarreal a mené mais a finalement sombré en déplacement sur la pelouse de l'Atlético Madrid (3-1), dimanche soir, lors de la 25e journée de Liga.

Les Madrilènes, avec Yannick Carrasco sur le banc, en profitent pour intégrer le top-4 avec 43 unités, soit autant de points que le troisième, le FC Séville.

La défaite, plus tôt dans la soirée de Getafe (5e, 42 pts) à domicile face au FC Séville (0-3), offrait à l'Atlético Madrid l'opportunité d'intégrer le top-4 de la Liga.

Villarreal, septième au classement avec 38 points et en course également pour l'Europe, ne comptait toutefois pas baisser pavillon directement avec onze Espagnols titulaires au coup d'envoi. Le sous-marin jaune allumait d'ailleurs la première mèche et ouvrait la marque par l'intermédiaire d'Alcacer (16e).

Ragaillardie par sa victoire lors de la manche aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions mardi face à Liverpool au Wanda Metropolitano, la phalange de Diego Simeone réagissait cependant à cinq minutes du repos grâce à Correa (40e).

En deuxième période, Villarreal coulait en dix minutes à la suite d'une tête ciblée de Koke (64e) et d'un missile dévié de Joao Felix (74e).

FRANCE

Dans le championnat de France, le Paris Saint-Germain, sans Thomas Meunier malade, a encaissé trois nouveaux buts, après les deux concédés mardi en Ligue des champions à Dortmund et les quatre le weekend dernier à Amiens en Ligue 1, face à Bordeaux au Parc des Princes mais les Parisiens se sont, cette fois-ci, tout de même imposés (4-3).

La première période fut partagée. Les troupes de Thomas Tuchel, sifflé par une partie du public pour ses choix tactiques sur la scène européenne, ont défloré la marque via Cavani (25), qui a par la même occasion inscrit son 200ème but sous le maillot parisien, et Marquinhos (45+1). Les visiteurs s'en sont remis, de leur côté, à Hwang (18e) et Pablo (45e+5).

Les hommes de la capitale ont ensuite pris le dessus au retour des vestiaires grâce à une nouvelle réalisation de Marquinhos (63e) et un but de Mbappe (69e). Bordeaux a relancé un temps soit peu le suspense par l'intermédiaire de Pardo à sept minutes du terme. Si le Brésilien Neymar était exclu pour abus de cartons jaunes en toute fin de rencontre (90e+3), le score ne changeait finalement plus.

Après 26 journées de Ligue 1, le PSG (65 pts) compte treize unités d'avance sur son premier poursuivant, Marseille.