L’attaquant a marqué à chacune des neuf premières journées, établissant un nouveau record. Qui pourrait ne pas être le dernier vu sa dynamique actuelle…

L’Angleterre a Kevin De Bruyne qui multiplie les passes décisives. L’Allemagne, Robert Lewandowski, qui enquille les buts. Là où le Diable affole les compteurs avec une régularité bluffante, le Polonais n’a pas grand-chose à lui envier. Mais dans son registre à lui, celui d’un finisseur qui n’a que peu d’égal.

Face à l’Union Berlin, l’attaquant a établi un nouveau record en devenant le premier joueur à marquer lors de chacune des neuf premières journées de championnat, lui qui partageait le précédent record avec Pierre-Emerick Aubameyang qui s’était arrêté à huit. Le tout pour porter son total à 13 réalisations cette saison rien qu’en championnat, là où toutes compétitions confondues, son compteur affiche 19 unités en 14 rencontres, soit un but toutes les 65 minutes.

"Je suis fier, je me réjouis d’avoir marqué encore une fois mais je ne veux pas trop en entendre parler ; je dois rester concentré", a éludé le numéro neuf au sujet de son rendement actuel. Mais si lui refuse de trop y penser, le reste du microcosme bavarois se charge de le faire pour lui.

Et si Lewandowski , dont le meilleur total est de 30 réalisations en 2015/16 et 2016/17, venait à conserver ce rythme totalement dingue, il finirait la saison à 49 buts selon le décompte de Bild en explosant le mythique record de Gerd Müller qui remonte à 1971/72 avec 40 réalisations dans un championnat qui ne compte que 34 journées.

"J’ai toujours pensé que personne ne pouvait battre le record de Gerd Müller mais, désormais, je pense que Robert peut le faire", a assuré dans le quotidien l’ancien attaquant brésilien du Bayern Giovane Elber. "C’est incroyable, vraiment. Je ne sais pas comment il fait. Sans lui, ce serait dur pour le Bayern. C’est difficile de trouver les mots."

Urs Fischer, l’entraîneur de l’Union, les avait trouvés avant la rencontre, évoquant tout simplement "le meilleur avant-centre du monde".