Ce jeudi, la chaîne britannique Sky News annonçait que deux des plus grandes stars mondiales du sport, Lewis Hamilton et Serena Williams, pourraient investir dans le club de Chelsea. Au lendemain de ces rumeurs, le principal intéressé a confirmé. Le pilote britannique, comme la joueuse de tennis, font bien partie du consortium en lice pour le rachat du club londonien. Avant le GP d'Émilie-Romagne, le septuple champion du monde de F1 est revenu sur les informations dévoilées par le média britannique.

"Chelsea est l'un des plus grands clubs du monde et l'un de ceux qui réussit le mieux", a déclaré Hamilton, qui n'a pas hésité avant de se lancer dans le projet, "dès que j'en ai entendu parlé, je me suis dit que je devais saisir cette opportunité."

Selon Sky News, Hamilton et Williams pourraient investir jusqu'à 10 millions de livres (soit près de 12 millions d'euros) dans le projet de rachat porté par l'homme d'affaires Martin Broughton, ancien président de Liverpool. Un montant que le pilote n'a pas confirmé.

"Serena et moi sommes tout le temps en contact, elle me demande souvent mon avis. Nous (NdlR: Serena Williams et lui) avons été contactés par Martin Broughton qui a expliqué ses objectifs et ceux de son équipe s'il venait à gagner l'appel d'offre. C'était incroyablement excitant et tout à fait aligné avec mes valeurs", a néanmoins expliqué Hamilton.

Broughton est l'un des trois candidats encore en lice pour le rachat du club londonien. Les autres repreneurs potentiels sont Todd Boehly, investisseur américain déjà copropriétaire de la franchise de baseball des Los Angeles Dodgers possédant également des intérêts chez les Los Angeles Lakers (Basket) et Steve Pagliuca, également investisseur américain et copropriétaire du club de NBA des Boston Celtics, ainsi que du club italien de l'Atalanta.

Chelsea a été mis en vente par Roman Abramovich début mars, dans le but d'anticiper les sanctions gouvernementales britanniques envers les oligarques russes proches de Vladimir Poutine.

Supporter d'Arsenal

Si Hamilton a fait une grande partie de sa renommée dans le monde de la Formule 1, le Britannique est, de son propre aveu, un grand amateur de football. Il y a joué de ses 4 à ses 17 ans. S'il s'apprête donc à faire partie du projet de rachat de Chelsea, Hamilton est en réalité un grand supporter... d'Arsenal : "J'ai toujours été un grand fan de football. À cinq ou six ans, je suis devenu un supporter des Gunners mais mon oncle Terry est un grand fan des Blues et j'ai pu assister à de nombreux matchs avec lui pour voir jouer Arsenal et Chelsea", s'est-il défendu.

Mais malgré son investissement, le rôle de Lewis Hamilton à Chelsea serait minime. Dans un premier temps, il voudrait conseiller le club en matière de diversité sans se mêler du volet sportif. Si les chiffres de Sky News sont corrects (montant allant jusqu'à 12 millions d'euros), l'apport du champion de F1 sera tout de même infime par rapport aux trois milliards d'euros demandés par Abramovich pour le rachat du club.

Quoiqu'il en soit, le possible investissement d'Hamilton dans le projet de rachat de Chelsea a déjà fait le tour du paddock. Et son grand rival Max Verstappen n'a pas hésité à donné son avis tranché sur le sujet : "Je pensais qu'il était supporter d'Arsenal. Je suis fan du PSV et je sais que je n'achèterais jamais l'Ajax. Mais bien sûr, chacun fait ce qu'il veut de son argent."