Monaco et Lille se neutralisent

Le leader Lille n'est pas reparti les mains vides de Monaco. Avec un point, les Dogues (63 pts) conservent leur bonne dynamique, eux qui sont invaincus en Championnat depuis le 6 janvier.

Mais un succès du Paris SG (2e, 60 pts) dans la soirée contre Nantes (21h00) les éjecterait de la première place.

De ce choc fermé, c'est l'ASM qui a perdu le plus: les Monégasques restent au pied du podium (4e, 56 pts), Lyon étant troisième (60 pts).

Les hommes de Niko Kovac ont eu la balle de match dans le temps additionnel, mais Mike Maignan a sorti un superbe arrêt face à Stevan Jovetic (90e+2).

Les regrets pour Lens, Rennes gagne enfin

Ca chauffe pour la cinquième place. Les yeux tournés vers l'Europe, Lens et Metz se sont rendus coup pour coup (2-2), au cours d'un match animé que le Racing a failli remporter dans le temps additionnel.

Mais le poteau a repoussé la tête de Yannick Cahuzac (90e+2).

Si les Nordistes (6e, 45 pts), qui ont mené deux fois au score, gardent de l'avance sur les Mosellans (7e, 42 pts), leur entraîneur Franck Haise regrette le résultat: "ce qui m'énerve, c'est qu'un match comme ça, qu'on a maîtrisé, on doit le gagner."

Ce nul aura fait un vainqueur: Marseille (5e, 45 pts), qui a battu Brest samedi (3-1).

Derrière, Rennes (8e, 41 pts) en profite aussi.

Pour la première de son entraîneur Bruno Genesio au Roazhon Park, spécialement décoré à l'occasion des 120 ans du club, la formation bretonne a gagné son premier match de L1 en deux mois.

"Il y a beaucoup de joie mais une joie mesurée. Ca reste un match, il y en a encore 9 à jouer et à bien jouer si on veut être vraiment heureux à la fin de la saison", a tempéré l'ancien coach de l'OL.

Egalement dans la course, Montpellier (9e, 41 pts), a arraché le nul chez son rival Nîmes (1-1) grâce à Andy Delort (78e).

L'attaquant natif de Sète est à l'origine de l'une des images insolites du week-end: chambreur, il a mangé un bonbon en forme de crocodile pour célébrer un but... que le VAR a annulé quelques minutes plus tard.

Dijon condamné, Lorient résiste

Dans la lutte pour le maintien, Lorient (17e, 28 pts), Nîmes (18e, 26 pts) et Nantes (19e, 24 pts) se livrent un match à trois pour éviter la 19e place, synonyme de relégation.

Les "Merlus" bretons ont répondu aux "Crocos" gardois par un nul contre Nice (1-1).

La dernière place est promise à Dijon (15 pts), qui a enchaîné contre Bordeaux (3-1) un neuvième revers consécutif.

Portés par un doublé de Hwang Ui-jo (32e, 44e), les Girondins mettent fin à une série de sept matches sans victoire, pour remonter à la 11e place (36 pts).