Championnats étrangers

Découvrez tous les résultats de Ligue 1.

La deuxième place s'éloigne pour Lyon: l'OL s'est incliné à Nice 1-0 dimanche en clôture de la 24e journée de Ligue 1, laissant les Lillois se détacher grâce à leur victoire à Guingamp (2-0).

Le Losc, dauphin du PSG, compte désormais six points d'avance sur les Lyonnais.

Lyon écoeuré, Lille solide

La victoire de Nice ressemble fort à un hold-up. Les hommes de Patrick Vieira n'ont en effet pas proposé grand chose en attaque, à l'image d'Allan Saint-Maximin, encore une fois très individualiste. Mais ils ont marqué sur un penalty de Rémi Walter (69e) et ont pu s'appuyer sur leur gardien Walter Benitez, excellent.

Résultat, les Lyonnais, qui avaient pourtant enchaîné les bonnes performances ces dernières semaines, n'ont jamais su trouver la faille.

Certains ont semblé un peu émoussés physiquement, comme Bertrand Traoré. Il va pourtant falloir vite redresser la barre à l'approche de la Ligue des champions, le 19 février contre Barcelone.

Un peu plus tôt, Lille s'est imposé à Guingamp (2-0) avec sérieux, grâce à un but de Rafael Leao à la 47e minute et un penalty de Loïc Remy dans le temps additionnel.

Sans dominer son match, le Losc enchaîne une cinquième victoire de rang en championnat pour le plus grand plaisir de son entraîneur Christophe Galtier.

"Ce n'est pas chaque saison que l'on vit des périodes aussi favorables. (...) Ca creuse des écarts sur les concurrents à l'Europe. Tant mieux", s'est réjoui le technicien après la rencontre. "Il faut que les joueurs croquent à pleines dents dans ces 14 matches qui restent pour vivre quelque chose de magnifique", a-t-il lancé.

Les Lillois ont pris goût à leur deuxième place et il faudra batailler pour les en déloger. Leur gardien Mike Maignan a encore signé une belle prestation, en déviant une tête de Nolan Roux sur la barre (83e).

L'ultime hommage à Sala

A Nantes, avant la rencontre contre Nîmes, les supporters ont rendu un dernier hommage à Emiliano Sala, leur ancien buteur, décédé tragiquement dans un accident d'avion.

Dans le stade bondé, qui avait déjà vibré lors du nul face à Saint-Étienne à la 22e journée, un immense portrait de l'Argentin a été déployé au milieu de la pelouse, tandis que les joueurs portaient des maillots noirs floqués "Sala".

Sur le plan sportif, les Canaris ont complètement craqué face aux Nîmois, en encaissant quatre buts en seconde période (4-2) après avoir mené 2-0.

"Prendre 4 buts comme ça, je ne peux pas l'expliquer aujourd'hui (...) c'est vraiment un cauchemar total (...) je ne veux pas non plus accabler les joueurs, mais c'est la première fois de ma carrière que ça m'arrive comme ça de prendre quatre buts en une mi-temps à domicile", a pesté l'entraîneur Vahid Halilhodzic.

Dans les autres rencontres, Monaco, désormais barragiste, a obtenu le point du nul à Montpellier (2-2), mais peut regretter le scénario avec l'égalisation dans les dernières secondes des Héraultais. Saint-Etienne a coulé à Rennes (3-0)