Et de deux qui font 28. Lors du derby face à l’Espanyol, Lionel Messi a inscrit un doublé. 

Signe particulier ? Il a marqué sur deux coups francs directs pour la 8e puis la 9e fois de la saison. Un rendement hallucinant puisque parmi les grands championnats européens, derrière et assez loin de lui, Lyon est l’équipe qui a le plus marqué dans cet exercice avec cinq réalisations. Mais aussi parce qu’entre 2008 et 2017, l’Argentin n’avait trouvé le chemin des filets dans cet exercice que 19 fois. 

Depuis 2004, la Pulga comptabilise en championnat donc 28 buts sur ce type de phase arrêtée et seul Cristiano Ronaldo avec 30 fait mieux. Et, depuis le début de sa carrière, toutes compétitions confondues, l’Argentin a inscrit 44 coups francs directs, contre 65 par exemple pour David Beckham ou 75 au Brésilien Juninho.



Qui plus est, Messi a réussi à ajouter une nouvelle statistique incroyable à son palmarès. Sur les quatre dernières années, il a marqué plus de buts que tous les clubs du gratin européen. La Pulga en est à 19. Il dépasse ainsi la Juventus qui était à 18, par l'intermédiaire de Paulo Dybala (8), Miralem Pjanić (4), Andrea Pirlo (3), Carlos Tevez (1), Paul Pogba (1) et Federico Bernardeschi (1).

Derrière eux, Lyon, le Real et la Roma en sont à 14, le Bayern à 13. Monaco, Paris et la Sampdoria pointe à 12 coups-francs inscrits tandis que Chelsea, Liverpool et Milan pointent à 11 buts inscrit sur ce type de phase arrêtée sur les quatre dernières saisons.