La rencontre Strasbourg-Saint-Étienne, programmée dimanche (15h00), est elle sous le menace, car plusieurs joueurs et membres de l'encadrement de l'AS Saint-Étienne ont été testés positifs, a prévenu vendredi l'ASSE.

Lorient-Dijon est le premier match reporté en raison de la pandémie depuis le Marseille-Nice de la 11e journée, une décision datant du 17 novembre.

Coïncidence, cet OM-OGCN a justement été reprogrammé vendredi au 17 février à 21h00, a annoncé la LFP.

A Lorient, le club a annoncé la fermeture pour au moins 10 jours de son centre de formation après la découverte de quatre cas de Covid-19 parmi les jeunes et l'encadrement, comme ont dû le faire cet automne Le Havre, Marseille, Nice ou encore Brest.

Et la contagion pourrait se propager: un cas de Covid-19 a également été détecté au centre de formation de Nantes parmi les jeunes ayant participé à un match amical contre leurs homologues lorientais.

Dans le Centre, Châteauroux a annoncé vendredi sept nouveaux cas de Covid-19 parmi les joueurs et l'encadrement, à la veille d'un déplacement samedi à Auxerre en Ligue 2.

"Nombreux cas" à Saint-Étienne

Pour la Ligue 1, Lorient-Dijon est un match crucial en vue du maintien. Le DCFO est 18e et barragiste avant la 20e journée, et le FCL 19e et premier relégable, à deux longueurs des Bourguignons.

"Après avis de la commission nationale Covid" de la Fédération française de football (FFF), la commission des compétitions de la LFP "a décidé de reporter le match" après avoir constaté "l'absence certaine de plus de dix joueurs sur la liste des trente joueurs du FC Lorient pour cause de tests RT-PCR positifs".

Conformément au protocole médical décrété début septembre par la Ligue, le report d'une rencontre est envisagé si l'une des deux équipes ne peut présenter au moins vingt joueurs testés négatifs sur une liste initiale de trente.

Jeudi, un douzième joueur de l'équipe de Lorient avait été testé positif au Covid-19.

Le 7 janvier, quatre joueurs de Lorient positifs avaient été placés à l'isolement dans le cadre des contrôles avant le match du samedi suivant à Bordeaux, où le FCL a perdu 2-1.

Des tests de confirmation négatifs avaient finalement permis à deux de ces joueurs de réintégrer le groupe à temps pour le match.

Cependant, les tests menés chaque jour depuis ont révélé sept nouveaux cas, dont deux membres de l'encadrement, mardi, puis quatre cas supplémentaires mercredi et enfin ce nouveau cas jeudi. Soit un total de douze joueurs, dont onze des trente membres du groupe professionnel.

Lorient compte aussi un joueur suspendu et plusieurs blessés.

A Saint-Étienne, "les tests PCR effectués mardi et jeudi dernier ont révélé de nombreux cas positif au Covid-19 parmi les joueurs et membres de l'encadrement du groupe professionnel" a expliqué le club forézien dans un communiqué.

"Les personnes concernées ont été placées à l'isolement et de nouveaux examens seront pratiqués ce samedi avant le déplacement de l'équipe à Strasbourg afin de confirmer le maintien de son match de Ligue 1", poursuit l'ASSE.

Le dernier match professionnel reporté en France était le Niort-Valenciennes, en Ligue 2, prévu le 22 décembre. Le match a été donné perdu aux Chamois niortais.