Dans un communiqué, le club a déclaré qu'il "a pris des mesures rapides pour contenir l'attaque et travaille actuellement avec des conseillers experts pour enquêter sur l'incident et de minimiser la perturbation informatique en cours".


Manchester United a déclaré que ses "cyberdéfenses" ont identifié une "opération sophistiquée menée par des cybercriminels organisés" et a fermé les systèmes concernés pour "contenir les dégâts et protéger les données". Le club a ajouté qu'il n'était pas "actuellement au courant" de violations des données concernant les fans et les clients. "Tous les systèmes critiques nécessaires pour que les matchs aient lieu à Old Trafford restent sécurisés et opérationnels et le match de demain (ce samedi 21h00) contre West Bromwich Albion aura lieu", précise le communiqué.