Championnats étrangers L'ancien joueur a à nouveau déçu lors du nul face à l'APOEL.

L'Ajax Amsterdam avait dépensé 12 millions d'euros cet été pour s'attacher le services de Razvan Marin. Pendant plus de deux ans, le milieu de terrain du Standard avait enchanté les pelouses du royaume. Mais depuis son arrivée dans la capitale néerlandaise, Marin tarde à faire son trou. S'il joue beaucoup, le Roumain ne convainc pas une partie du public ajacide, qui lui reproche son manque d'impact dans le jeu.

Après le match nul face à l'APOEL Nicosie en barrage aller de Ligue des Champions, il était une nouvelle fois pointé du doigt par certains surpporters. Aad de Mos, analyste réputé en Flandre mais aussi chez nos voisins néerlandais, s'est montré très critique, comme à son habitude, sur le jeu proposé par l'Ajax : "J'ai rarement vu l'Ajax jouer aussi mal que ce soir. Ils sont reçu de nombreux cartons jaunes, mais tous justifiés. Ten Haag va avoir beaucoup de travail pour redresser la barre. Concernant Marin, il n'a toujours pas trouvé son rythme, il n'est pas assez offensif et semble dépassé." Mais l'ancien entraîneur d'Anderlecht et Malines ne voulait pas non plus tirer de conclusions trop hâtives concernant l'échec éventuel du joueur à l'Ajax : "C'est un jeune joueur qui a besoin d'une période d'adaptation. Ensuite, il n'est pas aligné à sa position, celle où il jouait avec le Standard, en tant que relais entre la défense et l'attaque."

Après une saison fantastique en 2018-2019, couronnée par une demi-finale de Ligue des Champions, l'Ajax semble en phase de reconstruction en ce début de saison. Pas étonnant pour une équipe qui a perdu Frenkie De Jong, Matthijs de Ligt ou encore Lasse Schöne lors de ce mercato.