Mertens a marqué son 50e but pour Naples.

Toute la ville ne parle que de cela ou presque. Du frisson qui électrice l’atmosphère. De la venue de Diego Armando Maradona.

Chaque retour d’El Pibe del Oro est un événement. Et même lorsqu’il n’est pas au San Paolo, l’Argentin est au centre de toutes les conversations.

"J’espère le voir", a lancé au micro de Mediaset Dries Mertens. Le Diable lui parlera peut-être de son nouveau but, le 50e depuis son arrivée en Italie où il a joué son 162e match, inscrit au bout d’une victoire difficile à se dessiner pour Naples.

Un but que le Louvaniste a célébré à sa manière. Lui qui forme habituellement un cœur avec ses doigts à destination de son épouse en a cette fois-ci dessiné sur l’objectif d’une caméra. "C’est pour ma femme qui est restée en Belgique parce qu’elle est un peu souffrante", a-t-il expliqué. "Ce but est pour elle."

Et il a fait exploser le San Paolo qui a chanté la gloire de sa nouvelle idole. Maradona, qui n’était pas au stade, a sans doute dû l’entendre…