L'équipe de Naples n'était toujours pas partie pour Turin dimanche après-midi, à quelques heures du coup d'envoi de son match contre la Juventus. Les Napolitains étaient dimanche matin à l'isolement à leur domicile, sur instruction des autorités sanitaires régionales, selon les médias italiens. Au regard des règles adoptées cette semaine par les instances sportives, les Azzurri encourent le risque de perdre le match sur tapis vert 3-0 s'ils ne se présentent pas sur la pelouse à Turin. 

La Juventus, elle, a préparé le match comme si de rien n'était avec un rassemblement dimanche matin, avec notamment des tests Covid-19 pour les joueurs, avant un départ programmé dans l'après-midi pour le stade. Le club bianconero avait annoncé dès samedi que ses joueurs seraient comme prévu sur le terrain dimanche soir. Le coup d'envoi est en effet toujours officiellement maintenu à 20H45 par la Ligue italienne de football, qui a estimé dimanche après-midi que le protocole existant pour encadrer les matches de Serie A doit permettre à Naples d'aligner une équipe face à la Juve, en dépit des deux cas positifs dans l'effectif napolitain (les milieux de terrain Eljif Elmas et Piotr Zielinski). 

Les normes établies par les instances dirigeantes du football italien avec les autorités sanitaires "permettent la tenue des matches de championnat même lorsqu'il y a des cas positifs, en alignant les joueurs négatifs aux tests effectués dans les délais prévus", a souligné la Ligue. Ces mesures, "applicables à la situation du Napoli", ont déjà permis la tenue d'autres matches depuis le début de la saison, a-t-elle ajouté.